Recherche et Actualités

Catégorie : augmentation mammaire

8 novembre 2022
Augmenter sa poitrine après 45 ans

Augmenter sa poitrine après 45 ans

Augmenter sa poitrine après 45 ans et plusieurs grossesses est une excellente décision. En effet 30 % des patientes perdent de la poitrine après leur grossesse et regrettent le décolleté d’avant; 30 % d’autres patientes présentent une augmentation mammaire essentiellement par accumulation de graisse.
Les 40 % restants voient leurs poitrines revenir à l’état initial avec en plus une petite ptose, ce qui est probablement le cas de la patiente qui témoigne pour le journal elle.
L’augmentation mammaire est une opération actuellement magique: En effet les prothèses de bonne qualité durent environ 20 ans, sans grands soucis à condition d’é messageviter les prothèses macro texturées qui peuvent provoquer un lymphome anaplasique dans la coque. Le taux de coques autour des prothèses silicone est actuellement inférieur à 2 %, et le rendu de ces prothèses au toucher est remarquable.
Dans certains cas on peut compléter ces prothèses en y associant un lipofilling, par prélèvement de sa propre graisse.

structures des prothèses mammaires modernes

Paroi multicouche résistante constitueé de silicone médicaux
Gel intérieur de haute viscosité qui n’aura pas tendance à devenir huileux
Revêtement lisse ou Micro texturé pour éviter les lymphomes anaplasiques qui surviennent dans la coque autour d’un revêtement macro texturée
Forme demi spherique plutôt qu’anatomique, car les prothèses anatomiques ont tendance à tourner, la partie la plus épaisse se retrouve en haut au lieu de rester en bas
D’ailleurs les prothèses hémisphériques prenne une allure anatomique avec le temps

Le lipofilling est une alternative

Le lipofilling et une deuxième solution pour augmenter la poitrine mais il faut que la patiente présente des réserves de graisse utilisables soit au niveau du tronc soit au niveau des membres inférieurs; à savoir que l’on peut augmenter la poitrine par lipofilling d’un demi bonnet à chaque session chirurgicale, sans que pour le moment nous soit apparues des techniques fiables permettant des augmentations de grands volumes.

Certains collègues aiment même associer le lipofilling aux prothèses, pour adoucir le contour des prothèses et les rendre totalement imperceptibles, éviter les faux plis ou rides qui apparaissent parfois lorsque la peau est vieillie.

seins tombants et petits= opération Plastie+prothèses*

Enfin dans certains cas de ptôse mammaire qui survient souvent chez des patientes de plus de 45 ans, l’association de d’une augmentation mammaire et d’une pince cutanée à la façon d’une plastie mammaire standard permet de rajeunir la poitrine par le double effet de l’augmentation et de la projection du sein lui permettant de retrouver un caractère érotique affirmé.

la voie d’abord axillaire

Enfin j’ai souvent parlé de l’intérêt de la voie d’abord axillaire pour insérer ces implants par une cicatrice qui devient réellement invisible dans les plis naturels de l’aisselle. L’augmentation mammaire moderne se fait essentiellement par la mise en place de prothèses mammaires de haute qualité:

Augmenter sa poitrine après 45 ans

Augmenter sa poitrine après 45 ans

3 novembre 2022

Un article scientifique expérimental très poussé a été publié dans le plastique et reconstructrice surgery journal américain, qui vise à étudier l’effet de la chitine sur la cicatrisation autour des prothèses mammaires introduite chez des souris (dont on ignore bien sûr si elles souhaitaient ou non une augmentation mammaire…)

Cet article a été publié par des chirurgiens de HARBING, une grande ville universitaire chinoise ; les auteurs principaux sont les Dr LIJUN HAO et DAN YANG.
Les substances actives de la chitine, principal élément formant la paroi des coquillages crustacés et autres insectes, ont été étudiées et reconnues dès 1970 par une équipe dirigée par JF PRUDDEN.

Les molécules composant la chitine ont la propriété de diminuer les réactions inflammatoires et les réactions infectieuses, diminuer le nombre de fibroblastes, et diminuer la production de collagène de type 1 et 3.

On voit sur la photo ci-jointe l’incroyable différence d’épaisseur de la coque produite, en comparant les épaisseurs à gauche gris-bleu de la capsule, et à droite une bien moindre épaisseur chez les souris traitées par la chitine.


L’utilisation des dérivés de la chitine est devenue courante en dermatologie cosmétique. Mais pour le moment, rien ne prouve que cet effet positif de diminution des capsules péri prothétiques pourra être constaté chez l’humain. Avec les prothèses mammaires en silicone les plus modernes qui sont sur le marché, le taux de coques périphériques qui sont gênantes et palpables a été réduit à environ 2% des cas opérés.

Saluons donc la qualité des expérimentateurs chinois et leur résultat scientifique indiscutable, qui va permettre de diminuer encore l’incidence des coques péri prothétiques notamment dans les reconstructions du sein après cancer.

16 février 2022

Les Douleurs après une chirurgie esthétique peuvent être traitées !

Une angoisse très fréquente chez les patients opérés d’une chirurgie esthétique concerne l’apparition de douleurs post opératoires insupportables dans les suites immédiates ou secondaires ;

POURQUOI UNE DOULEUR ?

Les causes physiques de la douleur sont parfaitement identifiées :
Il existe 3 étages de la production de la douleur dans les suites immédiates d’une opération de chirurgie esthétique : bien que le chirurgien compétent esquive les petits nerfs peu visibles par une dissection douce, il est parfois nécessaire de les sectionner pour décoller les tissus.

2) La transmission via les filets nerveux jusqu’à la moelle épinière puis le bulbe cérébral est la voie de la propagation du message douleur ;

3) L’interprétation du message douleur se fait au niveau sous cortical (cerveau automatique) puis cortical, avec un décodage très variable d’un patient à l’autre de l’intensité ressentie du message douloureux ; un patient pourra sursauter et hurler, un autre ne dira rien et endurera

En fait, L’apparition des douleurs est en général retardée après l’opération : Souvent les chirurgiens esthétiques dont moi-même utilisons une anesthésie locale ou régionale en plus de l’anesthésie générale : nous pratiquons une infiltration des tissus préalablement à toute incision par une solution diluée de lidocaïne adrénalinée ; la durée de cette anesthésie locale est de 4 à 6h post opératoire ;

UNE LOI KOUCHNER ANTI DOULEUR

Du fait de la loi antidouleur datant de la période Kouchner, l’anesthésiste a pour mission de prescrire des antalgiques et des anti-inflammatoires d’une puissance adaptée à l’opération qui a été pratiquée.

Mes recommandations sont d’utiliser plutôt au départ des antalgiques banaux (paracétamol 1 g) à répéter trois quatre fois par jour ; mais dans le cas où ce traitement est insuffisant, la patiente a pour indication de prendre les médicaments antalgiques plus puissants, parfois des morphinomimétiques en cas de douleurs très prégnantes, associés à des anti-inflammatoires.

DES DOULEURS PENDANT LONGTEMPS ?

Les Douleurs post opératoires peuvent perdurer une semaine, en s’atténuant progressivement ;
Je voudrai ici envisager les douleurs persistantes, devenant ainsi anormales, sortant du cadre des algies post opératoires banales.

1) La section d’un nerf sensitif important peut entraîner un névrome; c’est le cas de la section d’une branche nerveuse du plexus cervical superficiel au cours d’opérations de lifting où le chirurgien coupe par mégarde un rameau nerveux très peu visible; les douleurs de névrome sont caractéristiques, car il existe un point hyperalgique lorsqu’on touche du doigt le point nerveux blessé ou coupé, qui cicatrise en une sorte de petite boule très sensible dès qu’on l’effleure; ces douleurs névromateuses sont difficiles à guérir; elles peuvent imposer une reprise chirurgicale pour enfuir le névrome plus profondément dans un muscle. Une récidive est toujours possible ; dans certains cas une suture microchirurgicale a été tentée avec un certain succès, mais c’est beaucoup d’efforts pour un simple souci sensitif.

2) Les douleurs concernant la transmission médullaire des sensations douloureuses ont la caractéristique d’être augmentées au cours des changements de position de la colonne vertébrale ; leur amélioration implique un changement postural voir une rééducation par une kinésithérapie bien orientée. Cela peut être le cas à la suite de certaines plasties abdominales, où l’on a pratiqué un grand décollement et une mise en tension des nerfs sensitifs.

3) Le contrôle central des douleurs perçues :

L’interprétation de la douleur au niveau du cerveau est très variable d’un patient à l’autre ; certains ont une excellente tolérance aux douleurs, et les maîtrisent facilement ;
D’autres patients ne supportent absolument aucune douleur, celle-ci entraînant hyperactivité, angoisse voire même un état dépressif ; cette dépression s’installe subrepticement, augmente, perdure, et bousille le quotidien ; elles sont d’autant plus mal supportées qu’il existe déjà au départ un état dépressif latent. Dans ces cas, le recours à un psychiatre ou psychologue compétent sera indispensable pour que le sujet puisse dominer sa douleur le temps que celle-ci s’amende progressivement, par association de psychothérapie, rééducation et antalgiques qu’on diminue progressivement.

4) La complication post opératoire est la cause la plus fréquente des douleurs post opératoires

hématome géant après des prothèses mammaires ou un lifting mettent les tissus en sérieuse distension : une reprise au bloc en urgence est à prévoir

infection du site opératoire avec rougeur et chaleur, parfois écoulement purulent

désunion de la cicatrice, à la suite d’une suture sous trop grande tension ;

Dans ces cas de complication post-opératoire, il faut d’urgence rappeler le chirurgien pour qu’il fasse un état des lieux et qu’il mette en route le traitement approprié qui peut aller jusqu’à une reprise chirurgicale en urgence.

En conclusion,
La chirurgie esthétique n’entraîne que très peu de phénomènes douloureux chroniques, insupportables ou dérangeants ; la panoplie des thérapeutiques est suffisamment large pour qu’un traitement adapté soit ajusté pour chaque patient, en fonction non seulement de la cause précise de la douleur mais aussi de la psychologie de celui qui doit l’endurer.
Le chirurgien esthétique doit traverser la peau qui est l’organe principal de la perception du monde extérieur : La multitude des filets nerveux sensitifs, et des récepteurs qui parsèment notre enveloppe cutanée explique que cela crée un inconfort qui en règle est transitoire.
Ce n’est que dans les rares cas où il existe une douleur prolongée et inhabituelle que le chirurgien devra rechercher une cause précise à cette souffrance, qui n’est exceptionnellement une création totale de l’esprit dérangé par le traumatisme opératoire, et qui peut être majoré par une insatisfaction devant le résultat obtenu.

Cette approche psychosomatique des douleurs subaiguës ou chroniques m’a été enseignée par mon maître le dr RAYMOND VILAIN, à l’hôpital Boucicaut à Paris : ce chirurgien génial, qui a crée SOS mains Boucicaut en 1976, nous avait plongé dans la microchirurgie réparatrice des membres en urgence ; « La main est le parking des angoisses » disait-il, frappé par le fait qu’une toute petite lésion d’un doigt pouvait entrainer la paralysie de tout un membre supérieur, dans une chaine émotionnelle imparable, confinant parfois à des positions hystériques, car la blessure du doigt n’était qu’un petit symbole au travers duquel tous les malheurs passés du patient se bousculaient en une dramaturgie impressionnante.

11 octobre 2018
aspect histologique du LAGCD

Lymphome anaplasique après prothèses mammaires:ALERTE!

certaines prothèses macro-texturées ,notamment d’origine américaine-mais pas seulement!-, peuvent donner un rare cancer rare et localisé dans la coque péri-prothétique:

Faisant suite aux informations récentes relayées dans la grande presse et les médias, il me paraît utile d’attirer l’attention des patientes porteuses d’implants mammaires remplies de silicone , sur un risque  connu depuis 5 ans , mais qui doit être relativisé: l’apparition exceptionnelle d’un lymphome autour des implants; il apparait traitreusement autour des implants, dans la coque qui se forme oblgatoirement  autour des implants; d’abord un épaississment, puis un épanchement liquidien réactionnel dans lequel on trouve des cellules suspectes, acompagné de douleurs plus ou moins localisées et d’un accroissement de volume du sein concerné.

Lymphome anaplasique après prothèses mammaires:ALERTE!
je signale à mes patientes que les prothèses que j’ai implanté en clinique sont d’origine française, de la marque PER… ou aussi ARI….Il n’ya que peu de risques que ces implants provoquent ce genre de problème grâce à la technologie employée pour la microtexturation de la paroi externe de ces implants, moins “chevelus” que les prothèses macrotexturées filamenteuses.En effet, la microtexturation des prothèses ARI.. est obtenue par contact avec sucre glacé, et non projection de sel!! Celui ci, trop abrasif, entraîne une texturation plus “chevelue” que la méthode au sucre;

D’autres spécialistes incriminent la présence de bactéries rares (“ralstonia”) dans les pores de la surface extérieure des implants, créant un BIOFILM terrifiant car il génère fibrose et réactions inflammmatoires.

Ainsi les causes réelles de l’apparition tumorale restent encore incertaines; mais le délai d’apparition est lent, plusieurs années, et permet au moindre doute une exploration attentiver(examen clinique, IRM, biopsies et étude du liquide autour de la prothèse) afin de prendre les décisions appropriées au cas par cas.

Lymphome anaplasique après prothèses mammaires:ALERTE!

En résumé, la maladie LYMPHOME ANAPLASIQUE A GRANDES CELLULES (LAGCD) semble apparaître essentiellement après l’implantation de prothèses macrotexturees( et non microtexturées comme celles que je favorise); sont concernées surtout les prothèses d’origine américaine de la marque A…Biocell; ces implants ont été beaucoup utilisés pour les reconstructions mammaires après cancer du sein, et particulièrement en milieu hospitalier; en effet, les accréditations pour utiliser ces implants étaient courantes et sévères dans les services hospitaliers, qui imposaient des conditions financières concurentielles complexes, pour l’obtention des mises à disposition d’utilisation en grandes quantités d’implants fiables; or cette pathologie singulière était inconnue à l’époque…

Lymphome anaplasique après prothèses mammaires:ALERTE!

Lymphome anaplasique après prothèses mammaires:ALERTE!

aspect histologique du LAGCD

Le LAGCD est une maladie grave mais exceptionnelle(tumeur et épanchement liquidien dans la coque autour des prothèses) qui peut-être facilement dépistée, car elle se manifeste par des manifestations cliniques et radiologiques vite évocatrices: un sein grossit soudainement, devient douloureux, se déforme..

Conseil capital: en cas de doute consultez votre chirurgien plasticien opérateur ou un chirurgien plasticien proche de chez vous pour connaître la marche à suivre!

Existe -t-il des alternatives aux implants mammaires siliconés?

OUI, si vous avez des tissus gras en excès: on peut alors procéder à de lipofillings, ou lipomodelages, ou encore greffes de votre propre graisse, en une ou plusieurs séances en fonction de votre capacité à faire survivre les cellules graisseuses implantées au niveau de vos seins.

Lymphome anaplasique après prothèses mammaires:ALERTE!

ALTERNATIVES?

Le lipofilling a fait ses preuves; je considère d’ailleurs qu’il s’agit de microgreffes dermo-graisseuses plutot que la stricte méthode de Coleman, qui impose une centrifugation préalable inutile à mon sens.

Un autre procédé est le transfert des tissus adjacents (exemple le lambeau pédiculé de peau et muscle grand dorsal) ou pris à distance(lambeau de peau du ventre ou muscle et peau du ventre, ou DIEP avec nécessité de microanastomoses artérielles et veineuses-intervention sophistiquée, complexe, et pratiquée plutôt en milieu hospitalier)

Mais il ne faut pas par principe rejeter la reconstruction du volume mammaire perdu par implants mammaires siliconés, car tous les types d’implants ne sont pas incriminés dans l’apparition du LAGCD.

voici une vidéo qui peut vous interesser à ce propos:cliquez sur ce lien:  https://youtu.be/tKzZvUMp2tQ

26 juillet 2018
augmentation des seins après chirurgie

patiente à poitrine plate avant prothèses rétromusculaires

augmen tation mammaire rétromusculaire 15 ans après

La valse des implants mammaires en position rétro musculaire,vidéo

par le docteur vladimir mitz, chirurgien esthétique à Paris

 

introduction

La mise en place d’implants mammaires en position rétro musculaire est très fréquente en matière d’augmentation mammaire;

Néanmoins il faut bien peser le pour et le contre quand on prend la décision de cette intervention, car la mise en place des implants en position rétro musculaire n’est pas sans inconvénient,  à cause essentiellement des contractions du muscle pectoral qui recouvre les implants;

D’ailleurs des publications américaines récentes concernant les reconstructions mammaires après cancer font état de l’intérêt de la mise en place des implants mammaires réparateurs en position pré musculaire et non plus rétro musculaire,  avec parfois association d’un lipofilling compensateur pour épaissir la peau de recouvrement;

 

technique

j’utilise personnellement, pour la mise en place des implants mammaires en position rétro-musculaire, la voie d’abord axillaire;

il suffit alors de passer en arrière des muscles grand et petit pectoral,  et de suivre les côtes pour en détacher les insertions musculaires;

dans les cas où le muscle ne s’attache aux 4e et 5e côtes, laissant libre la partie inférieure sans protection musculaire,  la technique opératoire s’appelle alors un “dual plan”;

cela veut dire que la partie basse des prothèses ne sera pas couverte par du tissu musculaire;

 

historique

la mise en place d’implants mammaires par la voie  rétro musculaire a eu une période de grâce dans les années 1980; surtout qu’à cette époque les prothèses n’étaient pas d’une qualité merveilleuse, et qu’il fallait donc les protéger par du tissu musculaire, véritable femme de ménage qui pouvait nettoyer la loge autour de la prothèse et protéger celle-ci surtout quand il y avait une tendance à la fabrication de coque périprothétique;

dans les années 2000,  on est revenu à des techniques plutôt pré musculaires rétro-glandulaires quand il y avait suffisamment de tissu de protection,  car les prothèses sont devenues de meilleure qualité de fabrication, avec moins de tendance à la rupture et à la calcification.

 

résultats

les résultats de la mise en place des prothèses mammaires  en position rétro musculaire sont excellents, surtout s’il existe une peau très fine qui ne permet pas de bien protéger les implants mammaires par une couverture satisfaisante; certains collègues pallient à cette situation en utilisant un lipofilling pendant l’opération initiale d’implantation mammaire,  ce qui constitue une augmentation mammaire hybride;

inconvénients

1)la valse des prothèses: malheureusement dans un grand nombre de cas et surtout chez les femmes sportives ou qui font des mouvements de musculation,  la mise en place de prothèse en position rétro musculaire entraîne une sorte de mobilisation en haut et en dehors des prothèses,  avec en plus un effet asymétrique, car les deux muscles pectoraux droit et gauche sont très différents l’un de l’autre au niveau de leur forme de leur implantation et de leurs surfaces;

 

2) un autre inconvénient de la position musculaire des prothèses est  l’existence de douleurs importantes lié au détachement musculaire chirurgical; Ces douleurs vont durer de 5 à 7 jours elles  vont progressivement disparaître

 

3)un dernier inconvénient est que les prothèses se placent toujours un peu trop hautes au départ mais elles vont descendre 4 à 6 mois par un simple effet de gravité; la position surélevée, liée au fait que les muscles pectoraux se contractent en réaction à l’implantation, et ont tendance à soulever les deux prothèses, comme s’il y avait deux mains en profondeur qui soulevaient les implants vers les clavicules.

 

la vidéo ci-dessous peut vous montrer cette valse des prothèses, chez une de mes patientes qui a été opérée d’augmentation mammaire rétro musculaire voici une quinzaine d’années auparavant;  bien que son résultat soit excellent au repos, la situation change quand elle mobilise ses muscles pectoraux: on voit bien cette valse des prothèses mammaires, qui entraîne les moqueries dans les salles de sport lorsque d’autres sportives sont amenés à remarquer cette situation désagréable, que présente une patiente porteuse de prothèses en position rétro musculaire!

 

conclusion

la mise en place de prothèse opposition rétro musculaire obéit à certaines indications très précises et reste une opération formidable surtout si les prothèses sont introduites par voie axillaire; les bonnes indications reste des aplasie mammaire totale,  le syndrome de Poland( agénésie d’un muscle pectoral et hypotrophie d’un membre d’un seul côté), et les réparations mamaires après cancer et mastectomie;

 

14 juillet 2018
après augmentation mammaires chirurgie esthétique
après augmentation mammaire 280cc rondes

après augmenation mammaire de 280cc gel silicone prothèses rondes


seins trop petits

augmentation mammaire demandée pour seins trop petits

Une belle augmentation mammaire

Pour une belle augmentation mammaire, il faut un minimum d’informations et de précautions!

Voulez vous vraiment une belle augmentation mammaire par prothèses mammaires ?c’est possible!

quelles solutions pour une augmentation mammaire réussie?

pour une belle augmentation mammaire, il faut plusieurs actions:

1) des prothèses mammaires de bonne qualité, plutôt microtexturées, c’est mieux que lisses (qui entraînent plus de coques) , pas macrotexturées (risque de lymphome!!)

2)des prothèses mammaires modernes, multicouches, impermpéables au fuites ,préremplies de gel de silicone cohérent: c’est la solution la plus frequemment utilisée qui donne de bons résultats dans 95% des cas; mais des coques ,des rejets ou une infection  sont des complications possibles, quel que soit la marque des implants, car il existe des réactions individuelles…

3) des implants mammaires pré remplis de sérum physiologique ou d’hydrogel(sorte de soupe au sucres qui prend une consistance de gel) ont la faveur de certains chirurgiens esthétiques qui  leur donnent la préférence; mais dégonflement et variations volumétriques imprévues peuvent survenir inopinément.

4) un excllent placement des prothèses mammaires soit prémusculaires pectorales(c’est mon choix favori) ou parfois rétromusculaire chez des patientes à couverture cutanée trop mince; le positionnement en hauteur doit être soigneusement calculé en tenant compte de la descente progressive des implants du fait de leur poids intrinsèque!

5) un lipofilling associé ou des greffes dermograisseuses autologues (augmentation mammaire “hybride’)semblent tentants quand la patiente a des réserves de graisse utilisable pour ele même; mais seulement 30 à 50% des adipocytes greffés vont survivre, ne laissant espérant espérer qu’un gain certain d’un demi bonnet de soutien gorge par épisode opératoire;  ces  opérations combinées de prothèses mammaires + lipofilling associé sont utiles quand la peau de revêtement mammaire  est trop mince, ou les côtes apparentes.

Pour une belle augmentation mammaire, le temps va jouer!

combien de temps les prothèses mammaires modernes résistent elles?

tout semble faire espérer une durée de vie entre 15 et 20 ans, grâce aux progrès technologiques de fabrication des prothèses mammaires ; dans les publications récentes, quelques événements indésirables surviennent dès la 8é année post implantation; mais la majorité des patientes porteuses de prothèses mammaires n’a pas eu à subir systématiquement un changement à 10 ans; la surveillance  par le chirurgien esthétique se poursuit grâce à l’examen clinique annuel et les examens complémentaires; un changement à 20 ans parait le délai raisonnable à prévoir!

Pour une belle augmentation mammaire, prenez vos précautions: renseignez vous avant!

voici une vidéo pour montrer unpour une belle augmentation mammaire!, un   joli résultat d’augmentation mammaire après 15 ans d’évolution: implants en gel de silicone de 280cc placés en position rétro-glandulaire pré musculaire;

on voit le résultat à 6 semaines, 6 mois, 1 an après puis une vidéo 15 ans après un accouchement et allaitement réussi.

pour une belle augmentation mammaire! vidéo ci dessous:

Vous pouvez trouver d’autres infos utiles sur mon site: https://sites.google.com/site/seinsvladimirmitzcom/

tableau de petits seins

de petits seins peuvent complexer


augmentation mammaire, quel implant choisir?

choisir le bon implant est compliqué, car il y a plusieurs possibilités à étudier

23 avril 2018
après chirurgie esthétique

Augmentation mammaire: l’État français autorise certains implants en gel de silicone

Et donc en refuse d’autres non homologuées!

Des prothèses mammaires de différentes marques ont été expertisée par l’AFSSAPS, agence française de contrôle des dispositifs implantables.

Les marques qui ont été autorisées ont  été publiés par un arrêté ministériel récent.

Les prothèses mammaires  que j’utilise sont de fabrication française et ne sont pas des PIP, Elles ont été  officiellement autorisées!

J’utilise personnellement des prothèses rondes à projection haute ou très haute(XP)  afin de valoriser au maximum le décolleté de la femme qui demande cette augmentation;

 

pourquoi cette étude mandatée par l’État français sur l’augmentation mammaire?

Cette étude était  nécessaire pour refaire un bilan de toutes les prothèses mammaires  qui sont sur le marché;de plus, un certain nombre de ces prothèses permettent également la reconstruction mammaire après cancer; il fallait donc impérativement vérifier que la fabrication de ces prothèses répondent à des normes très sévères de fabrication et de traçabilité!

 

quels types de prothèses ont été autorisées, pour une augmentation mammaire légale?

-des prothèses lisses

-des prothèses texturées au micro texturées

-des prothèses rondes

– des prothèses de forme anatomique de différentes marques

 

augmentation mammaire désirée: la patiente peut-elle choisir n’importe quel type de prothèse ?

bien sûr le choix final elle incombe  à la patiente ; nous devons l’informer, lui montrer, lui expliquer le bénéfice/risque de chaque modèle de prothèse que nous lui recommandons;

mais après avoir examiné les différents types de prothèses ainsi que les différentes parois de recouvrement, les patientes sont un peu perdues et doivent nous faire confiance dans nos choix éclairé, malgré que l’on ai  expliqué les avantages et les inconvénients de chaque catégorie de prothèse.

Chacun de ces implants a  des avantages et des inconvénients; aucun ne répond à 100 % de perfection absolue;

Par exemple les prothèses qui sont les plus faciles à introduire comporte un gel très souple, mais qui en même temps peut donner lieu à des vagues, si les tissus qui recouvrent la prothèse n’ont pas suffisamment de solidité ou d’épaisseur pour la comprimer et  la protéger contre la paroi thoracique;

à l’inverse les prothèses à gel hyper dense  ont l’inconvénient de donner un toucher un peu dur et seront plus difficile à introduire; elles imposent donc une cicatrice plus longue!

 

augmentation mammaire:Les questions les plus fréquemment posées par les patients sont:

1)  quelle est la taille idéale de prothèse dans mon cas?

2) je voudrais garder les prothèses  le plus longtemps possible

3) je voudrais une opération réversible, car si je vieillis et que mes seins grossissent, je voudrais enlever mes prothèses sans angoisse ni inconvénient esthétique

4) Je voudrais des implants qui ne donnent pas le cancer

5) je voudrais des prothèses aussi symétriques que possible, même si au départ j’ai une asymétrie de ma poitrine

6) pouvez-vous me garantir qu’il n’y aura pas d’infection dans mon cas?

Toutes ces questions méritent des réponses au cours d’une consultation personnalisée longue et éclairante, impossible à résumer en 3 mots par une question publiée sur internet!

avant augmentation mammaire

aplasie mammaire avant implants


après implantation implants mammaires 300cc

augmentation mammaire,conclusion:

seule la consultation, souvent répétée 2 fois, permettra d’obtenir suffisemment de renseignements valides, et d’établir une vraie relation de confiance avec votre chirurgien; les prothèses mises sur le marché français sont fiables et traçables, dorénavant; mais en France il n’existe pas de fichier central de tous les implants mammaires posés retirés ou changés.

pour vérifier l’évolution à long termes d’implants après 15 ans d’évolution , allez ser cette vidéo :dailymotion: https://dai.ly/x6tjy13

augmentation mammaire, très anciennes  prothèses mammaires calcifiées:

Augmentation mammaire: des prothèses anciennes calcifiées:
les très ancienes prothèses mammaires(années 1980-2000) avaient tendance à se calcifier, en périphérie; les patientes les aimaient bien pourtant, car elles devenaient fermes et fixes, quoique un peu douloureuses au toucher; de forme galette au départ, elles se transformaient en sphère, parfois entourée d’une coque semblable à un coquille d’oeuf ! Difficiles à extraire, ces implants mammaires remplis d’un gel de silicone visqueux, ont été conservés 20 ans parfois, par des patientes peu enclines à les changer car la coquille périphèrique devenait une protection anti-rupture!; après le changement, elles furent très surprises , parfois déroutées, de retrouver des seins souples mobiles et indolores!
4 avril 2018
chirurgie esthétique femme

augmentation mammaire : choisir la taille des prothèses

Le choix de la taille des prothèses mammaires pour une opération d’ augmentation mammaire est crucial et personnel!

par le docteur Vladimir Mitz , chirurgien esthétique à Paris

avant augmentation mammaire

aplasie mammaire avant implants


augmentation mammaire par implants de 300cc retromusculaires

après implantation implants mammaires 300cc

 

“Docteur j’ai peur que vous me mettiez trop gros seins!”

une phrase que l’on entend fréquemment lorsque l’on décide de mettre en place des prothèses mammaires pour une augmentation mammaire;

Cette crainte est en partie justifiée,  Car la tendance actuelle est une demande de seisn voluptueux :j’ai des patientes qui sont même très minces et qui demandent une taille D!

c’est pourquoi il me paraît important de faire essayer les implants mammaires avant de pratiquer l’opération.

 

 Comment pratiquer un essai de prothèses mammaires?

  1. La première solution, la plus moderne en apparence, consiste à faire un morphing avec un logiciel de simulation 3D de chirurgie; mais cette idée qui paraît séduisante n’est pas si efficace que cela, même si on utilise un logiciel 3D; En effet la perception vue de l’extérieur ne permet absolument pas ni de toucher ni d’avoir une réelle sensation d’augmentation mammaire ressentie!
  2. c’est pourquoi je préfère ,de loin, faire essayer en consultation,  directement dans le soutien gorge, des prothèses mammaires, de taille variable, dans une salle dédiée de mon cabinet;  l’essai se pratique devant un grand miroir; il est très important que la patiente mette les implants en place dans son soutien-gorge, en calant les prothèses au-dessous de l’aréole et du mamelon; on peut ainsi déterminer si la largeur de la prothèse sera bien camouflée par le sein au devant de l’implant; on vérifie également quel est le bombé  qui résulte de l’implantation mammaire, en examinant le pôle supérieur des seins remontés dans le soutien gorge.
  3. une troisième solution est de pratiquer les essais pendant que la patiente est endormie, avec des prothèses que l’on appelle des prothèses fantômes;  mais cette solution ne permet pas à la patiente de participer au choix des prothèses.

 

en procédant à des essais préalables, il est  donc possible de déterminer la taille idéale pour que la patiente ne soit pas déçue en post-opératoire;

Avant la date fatidique de l’opération, il est très important de commander au préalable (au laboratoire qui fournira des prothèses) la taille que la patiente a demandé mais également une taille au-dessus et une taille en dessous, de façon à éviter toute surprise au moment de l’intervention;

Un dernier problème: quel est le nombre de prothèse à commander pour une intervention pour une seule patiente? il en faudra …un nombre de  9:  en effet il faut deux prothèses de chaque sorte, pour chaque taille , plus une prothèse de sécurité supplémentaire par taille  au cas où une des prothèses fournie soit défectueuse;

Il y a donc une logistique très particulière à gérer par le personnel de bloc opératoire et par le chef de bloc,  pour ne pas être à court d’implant au moment de l’intervention;

Si l’on suit très attentivement ce protocole,  il est rare que les patientes soient déçues en post-opératoire; mais il faut de plus  avertir les patientes  que quelques jours après l’opération,les seins  seront plus gonflés que nécessaire, à cause de l’oedème post-opératoire;  la stabilisation finale se fera en général vers la 6e semaine, ainsi que les modifications du positionnement des prothèses toujours hautes  au début,  notamment si les prothèses ont été mise en position rétro-musculaire ….Dame nature les fera descendre par le jeu mystérieux de la gravitation universelle!

belle immage de décolleté

21 mars 2018
vladimir mitz

Comment se déroule ma première consultation de chirurgie esthétique à Paris?

 

J’ai trouvé au fil des années qu’il y avait plusieurs phases au cours de la première consultation de chirurgie esthétique et réparatrice, dans mon cabinet privé à Paris. cette première consultation est très importante car elle permet aux patients et au chirurgien de se rencontrer, et de s’évaluer réciproqiement; cette approche mutuelle est très importante pour établir un futur plan opératoire raisonnable, pertinent et personnalisé.

  1. La première consultation est considérée comme réparatrice dans la majorité des cas, car un complexe même esthétique peut enrainer des troubles psychologiques-voire psychosomatiques-qui sont déstabilisants , perturbants, et dévalorisants aux yeux des patients ;
    la première consultation consiste à écouter longuement le patient et à établir avec lui une relation de confiance.
  2. une écoute longue:Au bout de 20 à 30 minutes, mon habitude est de résumer ce que le patient m’a dit et de faire un schéma explicatif de son état, des possibilités de l’opération  et lui signaler les  principales complications qu’il peut rencontrer. Si la demande formulée excède mes compétences, ou ne me paraît ni raisonnable ni adaptée, j’ose dire NON à l’opération en motivant mon refus par une analyse des bénéfices/risques.
  3. encore des questions ?Le patient peut alors poser des questions supplémentaires ou aborder les éléments qui seraient restés dans l’ombre,  notamment concernant les tarifs pratiqués;
  4. La base de la tarification de l’activité chirurgicale est calculée sur un tarif de 2500 € par heure d’opération; une majoration  ou minoration en fonction de la difficulté de l’acte opératoire est à  envisager en fonction de chaque cas particulier;
  5. TVA 20%!il faut rajouter à cette somme payée au chirurgien, une taxe TVA de 20 %  qui s’applique aussi au frais de clinique, d’anesthésie, et de location de salle d’opération;
  6. le devis :Un devis proforma peut-être remis par le secrétariat au futur opéré, pour qu’il puisse conserver une trace écrite de la convention mutuelle d’intervention;
  7. le consentement mutuel:un long formulaire de consentement mutuel sera obligatoirement signé par le patient et moi même avant toute opération;
  8. les fiches explicatives de la SOFCPRE:elles sont fournies avnat toute opération, complétées par mes propres dessins explicatifs adaptés à votre cas particulier!ces fiches SOFCPRE sont télécharchables site en allant à cette adresse:

     https://www.plasticiens.fr/?p=31

  9. délai de 15jours préopératoire:il existe un délai de 15 jours, obligatoire entre la consultation et l’acte opératoire qui devait être pratiquée;  bien sûr les les cas urgents( hémorragie, infection, tumeur douteuse,abcès , etc..) entreront dans un protocole d’urgence.
  10. consultation d’anesthésie de précaution:le patient doit obligatoirement subir une consultation d’anesthésie dans la semaine qui précède l’opération; pour que celle-ci se passe bien , il devra subir des examens préopératoires dans un laboratoire de biologie médicale, et dans certains cas subir un examen cardiovasculaire auprès d’un cardiologue s’il y a un doute sur l’état de son cœur ou de ses vaisseaux;  d’autres examens plus spécialisés peuvent être nécessaires: examen ophtalmologique en cas d’opération des paupières,  mammographie en cas d’opération des seins,  photos et scanner de la cloison en cas de réparation nasale;
  11. est-il nécessaire de revenir une deuxième fois en consultation pour revoir le chirurgien? la réponse est assurément oui! Surtout s’il reste des zones d’ombre  ou des sites opératoires, non signalés la première fois ,et que le patient souhaite
  12. est-il nécessaire de revenir voir une troisième ou quatrième fois le chirurgien  avant l’opération? la réponse est assurément non, car cela témoigne d’une inquiétude et d’un manque de confiance du patient envers son chirurgien; ce petit signe d’instabilité psychologique est plutôt inquiétant du point de vue chirurgical;  néanmoins Il faut juger au cas par cas, et laisser aux patients la liberté de téléphoner ou de revenir, s’il y a  un  point qu’il n’a pas compris.
  13. est il nécessaire ou utile d’aller voir quelqu’un d’autre pour un second avis?Cela dépend des cas, Et moi-même jet n’hésite pas à convoquer certains patients, dont le problème est difficile, à une réunion de staff avec des amis chirurgiens; ce staff réservé aux cas complexes est gratuit; il  permet de recevoir  des avis hors tout intérêt financier de la part de praticiens chevronnés.
  14. suivi post opératoire immédiat:Une fois l’opération effectuée, j’ai pour habitude de rappeler le patient quelques heures après à son domicile s’il est rentré, et de le revoir le lendemain matin à la clinique s’il est resté hospitalisé;
  15. les contrôles post-opératoire secondaires se feront en général après  3 ou 4 jours,  puis au 7e jour  et enfin selon la règle des 6: après 6 semaines, 6 mois, 6 ans: ce sont des dates importantes  où j’aime revoir les patients pour faire le point sur l’évolution à distance de leur opération.
27 avril 2015
prothèse mammaires

Augmentation mammaire

Vous venez de subir l’implantation de prothèses mammaires pré-remplies de gel. La paroi est le plus souvent microtexturée car elle livre peu de coques, mais pas macrotexturée(risque de lymphome)

 Augmentation mammaire:Les soins après

Pour réaliser une augmentation mammaire de qualité , nous posons actuellement des prothèses pré-remplies de gel de silicone à paroi  microtexturée pour diminuer les réactions du corps à type de coque. Elles sont très solides, fiables et résistantes à l’écrasement et au percement (gel très cohésif).Mes conseils après une opération d’augmentation mammaire correspondent à une longue pratique et visent à simplifier au maximum la gestion des suites post opératoires, tout en expliquent les quelques ennuis et inquiétudes que vous pouvez rencontrer!

Augmentation mammaire: le risque de coques

le risque de coque précoce est très faible(< à 1% des cas!)

Néanmoins, il existe un petit risque de coque ; c’est à dire de cicatrices naturelles autour de la prothèse qui transforment celle-ci en sphère un peu dure (statistiquement 4 % des cas, parfois d’un seul côté !)

Ce risque est peu important mais il peut se produire sans que l’on puisse le prédire d’une patiente à l’autre.
La prothèse qui a la forme d’une galette a été introduite soit derrière la glande existante, soit parfois derrière le muscle grand pectoral.

La contraction périphérique va lui donner, petit à petit, une forme en hémisphère qui dessinera un sein naturel, le rendant plus joli qu’au début, en deux mois environ. La prothèse va aussi progressivement descendre entre 2 à 6 mois post-opératoires.

 

Augmentation mammaire: siege des incisions

les incisions pour augmentation mammaire:

Le plus souvent, nous utilisons une incision qui se suture dans l’aisselle, exceptionnellement, dans le sillon inférieur du sein. Parfois, une cicatrice à la jonction du rose et du blanc au pourtour de l’aréole car cette dernière incision peut conduire à blesser les nerfs de la sensibilité du mamelon.

les soins locaux après un abord axillaire(dans les plis naturels de  l’aisselle) sont réduits à une humidification douce par brumisateur, et séchage au séchoir à cheveux tiéde au travers des pansements conservés; voyez la vidéo tout en bas de l’article !

Augmentation mammaire: pansements

Les Pansements ne seront refaits que si nécessité ou problème

Le pansement éventuel que vous avez à la sortie de clinique sera refait au septième jour post-opératoire au cabinet,  plus précocément si se produit une hémorragie ou un écoulement à vérifier.

En cas de suppuration, il est capital de revenir consulter au plus tôt!

Augmentation mammaire: masser ou comprimer?

Des massages spécifiques seront utiles pour maintenir les implants rapprochés et souples

Ils ne sont pas essentiels si les implants ont été bien positionnés d’emblée!

Une brassière de sport est utile pour bien plaquer les prothèses mammaires fraîches contre le thorax.

Après 8 jours,Il est important, à ce moment là , de faire des massages de votre poitrine pour maintenir les prothèses le plus bas possible dans une loge plus grande que la prothèse.Utilisez de l’huile d’amandes douces pour assouplir la peau un peu sèche au début.

Il devient intéressant de masser sa poitrine en l’aplatissant et en tournant la main en formant un arc de cercle.
Vous pouvez même essayer de dormir sur votre poitrine quand les douleurs auront disparu.
Vous constaterez que le mamelon est un peu moins sensible ; ce qui est habituel pendant une durée de 5 à 6 mois. Parfois, à l’inverse, la sensibilité est augmentée et cela va se calmer progressivement. Tout écoulement par le mamelon doit vous inciter à revenir consulter.

augmentation mammaire : une auto-surveillance

Il est nécessaire de prendre sa température pendant quelques jours après l’intervention et de surveiller l’évolution locale. Il vous sera indiqué s’il est nécessaire de porter un soutien gorge.Mais les soutien gorge  armature ne seront conseillés qu’après 6 semaines , pour ne pas bloque le bon positionnement des implants, qui doivent en général descendre un peu après l’intervention.

Complications possibles après augmentation mammaire:

Des petites complications peuvent se produire : un hématome, c’est-à-dire, des bleus au niveau des seins qui se résorbent spontanément.

Parfois, un sein est un peu plus tendu que l’autre ce qui est lié à un épanchement de sang modéré.
Si par contre, l’hématome est un peu plus important et que le sein est tendu et très douloureux, cet hématome est expansif et il convient de l’évacuer rapidement au besoin par une reprise chirurgicale sous anesthésie locale.
La deuxième complication est constituée par l’infection qui est exceptionnelle et se traduit par des douleurs au niveau des seins, d’une rougeur assez diffuse, d’une montée de la température avec des douleurs pulsatiles (impression de coups de couteau ou de battements).

Dans ce cas, il est absolument indispensable de faire une évacuation de la prothèse et un nettoyage de la loge. Remettre la prothèse en place le même jour est un peu délicat mais possible 3 ou 4 mois après.
Le traitement antibiotique isolé n’a pratiquement aucune chance de faire céder l’infection et seule la reprise chirurgicale est concluante.
Cette infection, je le répète, est extrêmement rare et dans l’ensemble, l’implantation de prothèses donne un excellent résultat avec un galbe satisfaisant. Les massages sont importants pendant les 6 mois qui suivent l’intervention. Ils sont le gage d’une bonne souplesse et d’un bon résultat.

augmentation mammaire: les soins plus tardifs

Dans les suites opératoires, vers le 2ème ou 3ème mois, vous aurez l’impression que le sein grossit un peu. Il se produit une contraction autour de la prothèse la faisant plus saillante quelque soit sa position. Le sein a l’air de naître.
Il faut continuer les massages et la position sur le ventre la nuit de façon à garder la souplesse de votre poitrine. Il faut aussi apprendre à rapprocher les prothèses l’une contre l’autre au devant du sternum, pour obtenir une jolie vallée inter-mammaire.

N’hésitez pas à revenir en consultation en cas de problème car le suivi post-opératoire est important dans cette intervention.

Les prothèses mammaires d’aujourd’hui sont au point. Elles n’ont pas de degré zéro en matière de complications, mais lorsque l’opération est bien pratiquée techniquement et à bon escient, son résultat en est formidablement valorisant dans la vie de tous les jours !

augmentation mammairedans le cadre de la reconstruction après cancer du sein

Le chirurgien plasticien que je suis est très axé aussi sur la reconstruction du sein après cancer! le sein sain controlatéral peut justifier une plastie mammaire de réduction s’il est trop gros; A l’inverse, s’il est trop petit, une augmentation mammaire par prothèse mammaire siliconée ou par lipofilling itératif peut s’avérer nécessaire pour  symétriser. en général, la sécurité sociale accepte l’opération esthétique de symétrisation du sein sain, aorès entente préalable, formulaire délivré parle chirurgien et adressé à votre caisse de sécurité sociale en recommandé. Pour bénéficier d’un apport graisseux, faut il encore avoir es réserves où le chirurgien esthétique peut prélever…

 

 

Augmentation mammaire après:Voici une vidéo d’explications des soins post opératoires:

 

Voici une vidéo rassurante de l’évolution de 2 patientes après 15 ans d’évolution:

 

voici une vidéo pour expliquer les petites complications après augmentation mammaire: plis, vagues, valse des implants: