Recherche et Actualités

Catégorie : esthétique Philosophie

10 janvier 2019
seins tubéreux après opération vladimir mtz

Le côté artistique de la chirurgie esthétique

seins tubéreux avant opération vladimir mitz

seins tubéreux avant opération vladimir mitz

seins tubéreux après opération vladimir mitz

seins tubéreux après opération vladimir mitz

Il ‘existe beaucoup d’interrogations  pour savoir la chirurgie esthétique comporte une partie artistique au cours  des opérations  pratiquées;

Beaucoup de mes collègues qui prétendent que la chirurgie esthétique et surtout une succession d’actes techniques  ils doivent se dérouler avec une précision  absolue;

cela me paraît vrai en grande partie,  mais néanmoins  la fréquentation de mes collègues chirurgiens  esthétiques  m’a fait rencontrer beaucoup d’artistes chez eux,  chacun exprimant un talent particulier,  il s’agisse de pratiquer la musique  ou comme dessinateur ou même comme fabricant de maquettes en réduction!

Le côté artistique de la chirurgie esthétique

pour ma part je considère qu’une activité artistique ( même si elle ne doit pas conduire à la célébrité dans ce domaine) est  essentielle  pour réaliser des opérations équilibrées  et naturelles, tout en respectant les proportions idéales,  ou du moins s’en rapprochant  sans tendre  vers une normalisation  et des mesures  trop précises:  bref il faut que le chirurgien esthétique ait un bon oeil,  et des mains capables de réaliser ces miracles  de recréer une nature humaine  presque sans cicatrices,  et se confondant  avec un aspect totalement non chirurgical:  personne ne doit voir la main de l’homme dans un corps humain transformé!

la recherche du côté artistique de la chirurgie esthétique est donc indubitable en ce qui me concerne!!

 

7 mars 2018
après rhinoplastie du nnez chirurgie esthétique

rhinoplastie naturelle, voie ouverte ou fermée? par le docteur vladimir mitz ,chirurgien esthétique à Paris :

rhinoplastie esthetique ,voie ouverte ou fermée? Telle est le dilemne actuel qui est posé à de nombreuses patientes qui ne peuvent que suivre les conseils du chirurgien rhinoplasticien qu’elles auront choisi…

l’opération de rhinoplastie, reine de notre spécialité de sculpteur de chair, peut elle être ou doit-elle être-pratiquée  par une incision visible trans columelleire ou invisible par voie endonarinaire?

C’est le débat entre partisans de la voie ouverte (techniquement plus facile car la peau du nez est soulevée comme le capot d’une voiture à réparer)), et les partisans-dont je suis-de la voie fermée endonarinaire, où la peau du nez ne portera aucune cicatrice visible.

                                                

 

 

 

après rhinoplastie voie fermée par vladimir mitz

 

 

 

 

 

 

 

                                                           Rhinoplastie esthétique et réparatrice

 

 

 

Rhinoplastie Voie ouverte: avantages et inconvénients

La chirurgie esthétique à Paris en matière de rhinoplastie esthétique comporte des partisans très opposés en matière d’abord, donc d’incisions , pour effectuer l’opération.

Les avantages de la voie ouverte sont essentiellement une meilleure visibilité pour le chirurgien; Grâce à l’incision au travers de la columelle,  Il peut soulever la peau du nez comme le capot d’une voiture, et ainsi facilement réarranger, greffer de l’os ou du cartilage au besoin,  afin d’obtenir le meilleur résultat possible au Coniveau esthétique et fonctionnel;

mais l’inconvénient majeur de cette infusion et d’être visible dans 10 % des cas, Notamment lorsque le patient relève la tête,  ce qui expose la cicatrice d’une façon évidente ou plus ou moins discrète.

Par ailleurs la suture columellaire  à la fin de l’opération peut entraîner une déformation par  mobilisation des greffons de cartilage qui ont été mise en place, par effet de surtension.

 

Rhinoplastie Voie fermée: inconvénients et avantages

L’inconvénient majeur de la voie fermée pour effectuer une rhinoplastie  réside dans l’obligation pour le chirurgien de pencher la tête pour voir dans les narines,  afin d’effectuer les mêmes manoeuvres que par la voie ouverte;

Personnellement j’utilise une technique endoscopique grâce à une caméra de télévision qui permet de bien voir à l’intérieur du nez,  et de réaliser ainsi une opération millimétrée sans aucune cicatrice visible;

Un autre avantage de la voie  fermée  réside dans le fait qu’au moment de suturer par l’intérieur du nez, on n’entraîne pas de déformation des structures mise en place,

 

Dr Vladimir Mitz: ma préférence en matière de rhinoplastie:

Mon choix personnel est ainsi de pratiquer plutôt des techniques par voie endonasale  et d’éviter autant que possible toute transsection de la columelle: cette structure nasale délicate et fragile  mérite qu’on la respecte, d’autant plus que les rhinoplasties modernes de l’école que j’ai l’honneur de représenter  tentent de privilégier au maximum l’aspect naturel en post-opératoire!

Conclusion: rhinoplastie à Paris: ma préférence

sans aucune hésitation, je réponds-comme beaucoup d’anciens mais expérimentés-VOIE FERMEE!!

Un article du docteur vladimir mitz, interessant sur le sujet de la rhinoplastie:

https://www.futura-sciences.com/sante/questions-reponses/sante-rv-dr-mitz-rhinoplastie-operation-nez-chirurgie-esthetique-10649/

 

26 avril 2015
après chirurgie esthétique du visage

laurent terzieff âgé


laurent Terzieff jeune

La retouche dans les suites d’un premier lifting peu satisfaisant

La retouche en matière de lifting cervicofacial  ou même de microlift interesse environ 5% des patients, à cause de la fracture invisible à l’oeil nu,des fibres élastiques du derme et du SMAS!

Peu d’opérations demandent autant de précision et de constance dans le résultat que le lifting cervico-facial, partiel ou total.

Les patientes sont extrêmement exigeantes en ce qui concerne la qualité et la stabilité des résultats.Mais la retouche fait partie des infos que l’on donne au cours des premières consultations , car elle doit toujours être envisagée pour parvenir au meilleur résultat possible!

pourquoi une retouche?

Toute détérioration qui peut survenir (entre 6 mois et 1 an après l’acte opératoire)  rend les patientes insatisfaites, très en colère: elles exigent une réparation.

Ce d’autant plus qu’il y a un œdème post opératoire important ; elles se rendent bien compte que les tissus ont alors été distendus par l’œdème inattendu et inquiétant.

Elles craignent que le résultat ne sera pas aussi merveilleux que ce à quoi le chirurgien les avaient engagé à espérer ; elles sont demandeuses d’une reprise aussi rapide que possible, presque en urgence.

accepter une retouche?

pour les patientes insatisfaites, la retouche est quasiment exigée, mais son tarif fait peur!

Au demeurant, ipour nous chirurgiens, l faut être assez large dans ces indications de retouches ; on peut distinguer plusieurs types :

1- La retouche minime partielle : en fait une simple reprise des cicatrices qui sont distendues au niveau cervical, temporal, ou pré-auriculaire, avec un décollement cutané modéré.
2- Une reprise avec décollement cutané segmentaire étendu : soit au niveau des bajoues, soit au niveau du cou, voire les deux.
3- Une reprise totale avec réfection complète de l’opération  et parfois adjonction d’un geste encore plus important sur le smas génio parotidien ou le plastysma.

L’indication de chacune de ces reprises doit être exposée, compte tenu de ce qui a été fait antérieurement, de la psychologie propre de la patiente, et aussi des possibilités financières qui résultent d’une négociation assez ardue.

En effet, pour les patientes, la retouche chirurgicale fait totalement partie de l’engagement du premier paiement, sorte de contrat à durée indéterminée.

comment évaluer le coût de la retouche?

Pour nous, entrent en ligne de compte d’autres facteurs :
– détérioration liée au mode de vie,
– mauvaise hygiène alimentaire,
– facteur génétique non contrôlable,
– exigence particulière de la patiente,
– vieillissement subit, inattendu et assez brutal.

Il n’y a donc pas de règle en ce qui concerne le montant financier à évaluer de la retouche chirurgicale; le fait de chiffrer des honoraires de retouche n’est pas scandaleux, mais sera expliqué et discuté en fonction de chaque cas particuler ,pour servir au mieux les intérêts réciproques..

Il est bien entendu que les frais de clinique et d’anesthésie doivent être payés par la patiente ; Mais les honoraires chirurgicaux doivent être calculés avec encore plus de tact et de mesure de façon à ne pas froisser la patiente et la conduire à aller consulter quelqu’un autre, qui aura beau jeu de médire du premier chirurgien ;
d’autre part il faut faire comprendre à la patiente qu’il y a néanmoins un risque ; seul l’argent à payer  fera réfléchir, comme le disait notre maître Raymond VILAIN.

réussir la retouche?

C’est en général le cas: la reprise chirurgicale s’effectue en général entre 6 mois et  1 an  après la première intervention; par conséquent, le chirurgien qui a analysé les causes de la distension post opératoire sur les tissus superficiels et le SMAS en profondeur, et aussi évélué  les volumes à augmenter ou diminuer, ^parviendra en général à un excellent résultat. 

Je n’ai pas eu à refaire de 3è retouche avant 10 ans sur les granfs liftings cervico-faciaux biplans.

26 avril 2015
chirurgie esthétique à Paris : "Philosophie" du docteur vladimir mitz

“Philosophie” du docteur vladimir mitz, chirurgien esthétique à Paris

Chirurgie esthétique à Paris : “Philosophie” du docteur Vladimir MITZ

Ces quelques principes simples de la philosophie du docteur Vladimir Mitz, chirurgien esthétique à Paris, forment la base de mes premières consultations préopératoires: ma philosophie(c’est à dire ma vision de l’exercice de mon métier de chirurgien esthétique à Paris) repose sur quelques règles de pensée simple et d’un comportement confraternel vis à vis de mes confrères, et très humble et soucieux du bien être de mes patients!

Voici quelques idées forces:  

  • Ne pas être l’esclave du beau mais le maître du bistouri
  • Écouter patiemment le discours de son patient
  • Entendre sa peine sans juger ni s’identifier
  • vérifier la réalité de la cause du complexe
  • Concevoir une solution chirurgicale ajustée
  • Conseiller pour le bien de l’autre et non pour son argent
  • Opérer sans erreur ni faiblesse ni précipitation
  • Répondre  présent en cas de complications
  • Suivre la convalescence avec attention

 

Quelques aphorismes précieux du dr Vladimir  Mitz

  • La plus belle chirurgie esthétique est celle qui ne remarque pas

  • savoir opérer c’est bien, savoir écouter c’est mieux

  • une complication, c’est un accident qu’il faut savoir reconnaître et réparer au mieux

  • intervenir à bon escient plutôt que de penser à la rétribution

  • Apprendre de ses échecs et les prévenir

  • Conjuguer expérience et esprit d’innovation

  • Etre disponible avec tact  sans être servile ni mercantile

  • savoir dire non, refuser des opérations injustifiées en motivant le refus clairement

Philosophie du docteur Vladimir Mitz en chirurgie esthétique

La Philosophie du docteur Vladimir Mitz, chirurgien esthétique à Paris  se veut être une introduction sincère et  un peu humoristique dans la prise de connaissance de ce site  remanié régulièrement  et dédié à l’exercice de la chirurgie esthétique à Paris; vous y voyez aussi la couverture de mon dernier livre publié, ” la chirurgie esthétique pour ou contre?”, paru  aux éditions Flammarion, en février  2018.

livre récent du Docteur Vladimir Mitz

publié aux éditions flammarion

Philosophie du docteur Vladimir Mitz en chirurgie esthétique, conjugue bon sens et professionnalisme:

Il s’agit de tendre vers une réalisation optimale de l’acte chirurgical, en connaissance des derniers acquis scientifiques, mais en conservant le côté passionnément humain de cette merveilleuse spécialité, injustement galvaudée qu’est la chirurgie esthétique, réparatrice des complexes et du manque de confiance en soi lié à des imperfections physiques objectives!

un article interessant fait le point sur la place de la chirurgie esthétique en 2020 dans notre société pleine d’agitations, gilets jaunes, grèves et scandales politico-érotiques!

https://weekend.lesechos.fr/perso/developpement-personnel/0602756247354-chirurgie-esthetique-tous-liftes-2327620.php

Comment bien suivre les progrès de la spécialité de chirurgie réparatrice et esthétique?

Certes il existe des revues et des articles presse et télé; mais rien ne vaut une vraie consultation auprès de votre chirurgien esthétique;

Personnellement j’écris de nombreux articles scientifiques et je publie des livres pour le grand public, qui concernent tous les aspects de la chirurgie esthétique, y compris les ratés, comme en témoigne mon dernier livre publié chez Flammarion en 2018, la chirurgie esthétique POUR  OU CONTRE;

j’ai aussi à la disposition des lecteurs curieux plusieurs blogs actualisés:

1)l’un sur ce site sur l’onglet blog:

https://www.vladimir-mitz.com/le-blog/

2)un autre sur blogger:

https://blog-chirurgie-esthetique-news.blogspot.com/

3) un autre blog sympa plus ancien

https://blog-mitz-vladimir.com

les progrès les plus récents concernant la chirurgie esthétique et réparatrice sont souvent liés à des découvreurs français;

1)la chirurgie cranio-faciale moderne inventée par PAUL TESSIER, qui a aussi inventé le lifting sous périosté ou mask-lift du visage

2) la liposuccion des graisses profondes inventée par YVES GERARD ILLOUZ, qui a aussi imaginé d’emblée l’intérêt du lipofilling autologue

3) Le lifting avec décollement du SMAS plus profond inventé par VLADIMIR MITZ

4) les prothéses mammaires gonflables en sérum physiologique ,  pour augmentation mammaire, inventées par H.G.ARION

5) les prothèses de mollet pour réparer les atrophies post polyo, inventées par JULIEN GLICENSTEIN

Cette liste n’est pas fermée ni exhaustive; j’essaierai de la compléter pour votre information et pour ne pas trahir mes collègues imaginatifs!

6)les plasties mammaires en voûte dermique mises au point par J.P.LALARDRIE

7)la première hétérogreffe faciale par BERNARD DUVAUCHELLE

8)la première hétérogreffe des  deux mains par JEAN MICHEL DUBERNARD

La mode perverse des méta analyses,

écrit le 8 mai 2022par vladimir mitz

 

Dans les grandes revues scientifiques modernes, il existe une mode indécrottable qui consiste à reprendre de nombreux articles publiés sur un même sujet, d’additionner les statistiques, aux fins d’en tirer la quintessence sous forme d’un algorithme décisionnel pour la prévention et le traitement d’affections diverses; le but déclaré est de servir comme base de médecine d’évidence, cette médecine qui doit s’imposer à tous les praticiens sous peine éventuellement (en cas de problèmes, d’échec thérapeutique)  de sanctions, plaintes, procès et déni de bonne observance des données actuelles de la science.

Je m’insurge totalement contre cette approche qui est complètement biaisée; je considère en effet que la méthode qui permet de publier de nombreux articles, en additionnant les travaux originaux des autres auteurs noyés dans la masse, articles regroupés en une publication  de méta analyse est  très facilement acceptée par les revues concernées. Elle s’effectue sur le dos de nombreux chercheurs qui n’ont pas leur mot à dire, et dont les recherches sont ainsi camouflées derrière un paravent agglomératif donnant un faux air de sérieux. Cette méta-analyse dépasse et noie les expériences individuelles des auteurs dont la casuistique personnelle est exploitée aux fins d’augmentation statistique discutable (échantillons de patients très disparates…), pour donner la préférence à une forme de collectivisme de la pensée ;

Je considère personnellement que souvent cette approche de méta analyse est non seulement une trahison individuelle des articles additionnés, mais aussi une distorsion de la pensée scientifique, car elle masque complètement les avancées intellectuelles que certains chercheurs ont exprimé dans les travaux compactés de cette façon, créant un mode de publication sans relief et imposant une pensée unique non novatrice et réductrice.

J’en veux pour exemple un article récent du PRS (plastic and reconstructive surgery journal) concernant l’intérêt de l’injection d’acide hyaluronique au niveau de la vallée des larmes :

Tear Trough Filler Techniques Utilizing Hyaluronic Acid: A Systematic Review

Rao, Babar K.; Berger, Lauren E.; Reilly, Catherine; More

Plastic and Reconstructive Surgery. 149(5):1079-1087, May 2022.

42 articles avant 2020 ont été analysés pour savoir si l’injection à l’aiguille ou à la canule comporte une supériorité l’une par rapport à l’autre,

La conclusion est qu’il est impossible de le savoir statistiquement, ce qui implique que chacun peut continuer à faire comme il veut ; il n’y a donc pas de préconisations ou de sentiments personnels exprimées par les auteurs de l’article, aucune trace d’innovation, aucune critique finale sur la durée de la qualité des résultats obtenus. Bref un l’article qui ne sert à rien, mais un l’article qui est publié sans réticence par ce prestigieux journal…

J’ajoute mon impression personnelle qui est  que les injections d’acide hyaluronique dans la vallée des larmes sont une méthode qui ne donne pas que des succès à moyen et long terme, à cause de l’effet Tyndall;

Il me semble qu’une blépharoplastie inférieure avec une remise en tension du muscle orbiculaire et de la peau de la paupière inférieure en haut et  en dehors, associée un étalement de la Graisse selon la technique de de la Plaza, représente entre mes mains et dans mon expérience la solution la plus stable mais finalement la moins dérangeante pour les patients. Mais cela est mon impression personnelle, je ne pourrai jamais associer 1000 cas identiques traités de la même façon…ni le publier dans le PRS !!

paupières tracé des incisions

paupières tracé des incisions