Actualités en chirurgie esthétique

Catégorie : Blog

2 juin 2020

Le masque

Dans ce dessin que j’ai réalisé ,on voit un homme porter un masque sur son visage: transparaît tout le drame récent du Covid 19 quil nous a obligé à nous confiner et se masquer dans une société recluse en autoprotection; la télé médecine s’est alors considérablement développée!

Plus de possibilité de se reconnaître facilement dans la rue, seul le regard appuyé a permis une rencontre de l’autre;

L’écran a servi de docteur bis, il fallait prendre sa température, sa tension, tout seul comme un grand abandonné…

Heureusement ces temps semblent terminés!

Les consultations de chirurgie esthétique à Paris reprennent doucettement, sans la frénésie et l’apparente insouciance après des émissions télévisées favorables ou des télé réalités trop flatteuses pour être vraies.

Dans mon champ de compétence, Doctolib ou les visioconférences WhatsApp n’ont pas apporté autant de patients que je l’imaginais, car le bon sens a prévalu: comment réellement conseiller quelqu’un si on a pas son visage réellement sous les yeux, ou examiner son corps dans les trois dimensions de l’espace, palper ses tissus pour en déterminer la fragilité et la texture, surtout discuter avec chacun des candidats demandant une opération de chirurgie esthétique subtile sans la nécessaire confrontation de deux être vivants en pleine écoute réciproque, pas seulement à l’occasion factice d’un regard furtif et réduit sur un écran de petite dimension.

Conclusion: une vraie consultation est quand même bien supérieure à une visioconférence qui n’est qu’un point d’étape avant une opération de chirurgie esthétique réussie;

Publié dans Blog
20 avril 2020

Le 20 avril 2020

chirurgie esthétique à paris: Pour être en forme, vivement un petit café du matin dans des cafés conviviaux et une reprise des activités qui nous taraude, moi et les collègues qui voulons contribuer à la renaissance du bonheur de survivre!
Mes mains ont beau jouer du piano ou dessiner, c’est biel le bistouri et la concentration au blox opératoire qui sont mes moteurs du quotidien, halte au Virus Covid 19, avec toutes les mesures barrières et les précautions d’antisepsie indispensables!

vladimir mitz au café en 2020

Le docteur mitz vladimir au café

12 avril 2020

En ces temps de covid 19 tueur, une réaction humaine bien profonde me traverse:

voici un lien vers un post de google business que je viens de soumettre!

Les médecine réanimateurs sont à la peine! Comme dans ce tableau de JULES ADLER illustrant une tentative de transfusion, sanguine -qui dans ce cas documenté, fut un échec-, les médecins n’arrivent pas encore à guérir tout le monde, bien loin de là; je dois avouer pour ma part que l’approche HYDROXYCHLOROQUINE et ANTIBIOTIQUE à large spectre devrait être permise à tous les médecins, après bilan cardiaque . L’antibiotique surpuissant et prescrit tôt quand les symptômes évoquent le COVID19, semble être une précaution utile dans cette virose qui fragilise la réponse immunitaire au début, puis celle ci s’emballe et devient en elle même une cause de détérioration des fonctions vitales; je prends donc partie dans le débat raoultien en sa faveur, mais ce n’est pas mon domaine d’expertise, je déplore juste que nous restions un peu inertes pour traiter ces nombreux patients effacés du monde des bienheureux survivants, nous laissant confinés comme à l’âge de pierre; Attendre la guérison ou la survie est très pénible pour un chirurgien, car nous sommes des énergies en action perpétuelle; de plus pour un chirurgien réparateur et esthétique qui ne voit que de l’affreux dans cette lutte inégale: la pandémie tant redoutée nous ramène à notre précarité d’humanoïde lambda!
a la date du 14 avril, il semble que des antibiotiques anti pneumonie administrés précocément sont une bonne solution; il faut ciontinuer à porter des masques et effectuer les gestes Barrières; mais les activités chirurgicales en chirurgie esthétique programmées ne pourront pas recommencer avant le 15 mai; des consultations et visioconférences sont donc  envisageables pour les organiser dès le 24 avril 2020 !

https://posts.gle/tTBes

Publié dans Blog
31 mars 2020
visage masqué covid

visage masqué covid dessin vladimir mitz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La pandémie du COVID  ravage le monde et a bloqué nos activités opératoires non urgentes. la clinique où je ravaille se prépare à acueillir le surplus des malheureux  insuffisants respiratoires , ne nécessitant pas de lourde réanimation; une polémique imbécile freine la prescription du traitement du Pr Raoult, qui pour le moment est la seule alternative pour tenter quelque chose d’utile à un grand nombre de contaminés, dès le début de la maladie, afin de faire chuter la charge virale;

j’espère que nous pourrons tous y avoir accès en attendant un traitement plus ciblé , ou un vaccin prochain;

en attendant un confinement quasi moyen âgeux est nécessaire, avec des mesures hygiéniques et un blocage de toute vie sociale;

profitez de mon site https://www.vladimir-mitz.com/ pour vous renseigner en matière de chirurgie esthétique à paris 2020;

20 novembre 2019
le docteur vladimir mitz au bloc opératoire
Solitude au bloc opératoire

Le chirurgien esthétique éprouve une grande solitude

En cette période troublée où la gestion nationale des problèmes de santé en France laisse à désirer et ressemble à une déroute économique, il me paraît opportun de rappeler la grande solitude du chirurgien en salle d’opération en dépit de la présence de l’ anesthésiste, d’infirmières diplômées (IBODE), des aides opératoires et autres intervenants occasionnels.

Nous sommes seuls à tenir le bistouri, en fin de compte, même si un robot venait à s’intercaler entre la chair fragile du patient et nous. Ce n’est pas un jeu que d’opérer un être humain ni une partie de simulateur. Les avocats guettent nos ratés plus ou moins allégués par des patients habitués maintenant à la Google instantanéité.

L’impact négatif d’une éprouvante contrainte administrative

Les formulaires, procédures, checklists sont là pour éviter que nous fassions des erreurs grossières, mais tout autour des microbes et virus sont aux aguets comme des chasseurs de proie au cours d’un safari Africain! Les infections “nosocomiales” sont une menace permanente malgré des gestes de désinfections tatillons et tenant d’une véritable mythologie de la prévention!

La chirurgie esthétique réussie dépend des mains expertes et d’une bonne indication opératoire

En plus de la dextérité indispensable pour ouvrir prestement , opérer efficacement , recoudre joliment, il faut assurer une présence humaniste avant l’intervention, faire les bons choix techniques, absorber la courbe d’apprentissage et assumer les échecs post opératoires, décider les reprises opératoires parfois en urgence, rassurer les familles et rétablir la confiance en lui même et en nous d’un patient très méfiant devant les structures branlantes de notre système de soins.

La rémunération des actes médicaux et chirurgicaux est notoirement  sous estimée par les pouvoirs publics

Le volet économique est désastreux, car les rémunérations qui faisaient autrefois la position d’un chirurgien et de son équipe n’ont pas été réellement réévaluées depuis 50 ans!

De notable autrefois, le chirurgien est devenu vulgaire prestataire de service , impliqué dans toute mauvaise évolution post opératoire , qu’on qualifie alors de conséquence d’un manque d’information préalable ou d’une perte de chance, ou de non respect du rapport bénéfice risque;

La chirurgie esthétique reste attractive en France où elle offre un espace de liberté et de dialogue

Néanmoins beaucoup de collègues chirurgiens de toute spécialité partent en retraite dès que possible, harassés de soucis qu’ils ne désirent plus assumer.

Pour ma part je continue d’opérer, car la chirurgie réparatrice et esthétique a ceci de particulier qu’elle concilie le désir de beauté et de grâce avec une nécessaire virtuosité technique qui en font une spécialité unique n son genre.

2 octobre 2019
publication texane

Lympholiposuccion

La lympholiposuccion, une opération mal connue

 

La LYMPHOLIPOSUCCION reste une opération très sous-estimée en cas de lymphœdème  ou gros bras après curage ganglionnaire axillaire après  cancer du sein, ou bien encore devant atteinte des membres inférieurs, d’un côté ou des 2.

Un remarquable article américain par des auteurs Texans (voir photo jointe 1) fait le point des techniques thérapeutiques possibles, mentionnant aussi les anastomoses lymphaticoveineuses qualifiées de super microchirurgie (travail très délicat sous microscope)

Je joins un de leur résultat démonstratif obtenu par une lympholiposuccion (photo 2), opération que j’affectionne particulièrement et que je pratiquais déjà pour des cas semblables, dans le service du PR Vilain dans les années 1990.

A noter que les suites et l’amélioration prend plusieurs mois et impose le port d’une compression et des drainages lymphatiques ; dans mon expérience, l’intervention doit être répétée tous les 4 ou  5 ans ;

C’est aussi une bonne solution dans le cas des grosses jambes et chevilles, quand sont associées :

*une stase veineuse

*un excès de graisses profondes

Il y a peu de documents visibles pour illustrer ces opérations réparatrices ; je suis donc conforté dans l’idée qu’il s’agit d’une technique chirurgicale qui mérite une information auprès des  patient(e)s concerné(e)s.

lympholliposuccion deu memvbre inferieur gaucxhe : resultat après 2 mois

lympholliposuccion deu memvbre inferieur gauche : resultat après 2 mois

22 septembre 2019

Leur vie parfois tragique mais qui passe par une période brillante peut devenir un modèle dans lequel un individu moyen rêve de trouver le chemin de la gloire et de la reconnaissance ;

13 mars 2018
cicatrices courtes après réduction mammaire

Choisir de se faire réduire la poitrine n’est pas une décision à prendre à la légère. La réduction mammaire est une opération importante

23 novembre 2017
schémas de chriruge esthétique

L’effet diplodocus par le dr Mitz vladimir, chirurgien esthétique à Paris Pourquoi une telle prise de poids dans les sociétés contemporaines …