Recherche et Actualités

La Graisse : bourrelets détestables ou tissu de réserve formidable ?

21 avril 2021
sculpture de la fesse par liposuccion +lipofilling, avant après

Sculpture de la fesse par liposuccion +lipofilling, avant après

Une découverte française

Depuis que le chirurgien français Yves Gérard Illouz est venu montrer la technique de liposuccion à l’hôpital Boucicaut en 1980 dans le service du professeur Raymond Vilain, une véritable révolution conceptuelle s’est instituée en matière de chirurgie réparatrice et esthétique; déjà à l’époque Illouz avait pensé à réutiliser la graisse injectée prélevée sur le même patient pour traiter certaines dépressions tissulaires, en même temps qu’il effectuait des travaux de laboratoire qui ont démontré l’intérêt des cellules souches présentes dans la graisse , cellules magiques capables de se transformer en tissu musculaire cardiaque ou autres, après des manipulations enzymatiques complexes;

Des cellules multipotentes

Depuis cette époque, les adipocytes sont devenus la vedette de beaucoup de publications scientifiques, qui ont permis de démontrer la survie des cellules graisseuses dans de bonnes conditions, prélevées au bon endroit ;
Les équipes de chirurgie esthétique et réparatrice ont développé les techniques de lipofilling aussi bien au niveau du visage que du corps ; le lipofilling ne donne pas le cancer, il permet de reconstituer enlever après cancer en évitant parfois les lambeaux et les prothèses !

Un prélèvement par Lipoaspiration douce

Les techniques destinées enlever des excédents de la graisse au niveau des culottes de cheval, de la face, des cuisses, des bras, du ventre ainsi qu’au niveau du double menton sont essentiellement chirurgicales,
En effet les autres techniques par injection ou par Cryo lipolyse ne permettent pas de conserver un tissu graisseux viable ;
Cette lipoaspiration douce s’effectue à l’aide d’une machine aspirante spéciale ou par aspiration à la seringue ; ainsi Ramond Vilain (dès les années 80) avait eu l’idée d’enlever les graisses excédentaires au niveau d’une culotte de cheval chez une patiente puis l’a injectée au niveau des seins pour en augmenter le volume, dans le cadre de la consultation et du traitement des anomalies de la silhouette féminine.
Malheureusement pour le moment aucune technique de conservation de la graisse n’est réellement au point, il faut impérativement réinjecter tout de suite après le prélèvement. Le taux de survie des adipocytes n’est que de 30 à 50 % au niveau des cellules prélevées, c’est un domaine de recherche pointue en ce moment pour augmenter le pourcentage de préservation.
Aussi dans le cadre d’un lipofilling des seins ou de la fesse au moins 2 séances sont à envisager pour obtenir un résultat satisfaisant ;

Des indications qui se multiplient

L’augmentation de volume est intéressante au niveau du dos des mains lorsqu’elle sont flétries, ou au niveau du visage pour augmenter le volume des pommettes, remplir les lèvres ou les sillons nasogéniens ; certains auteurs parlent de “Nano Fat” pour souligner l’idée qu’ils sélectionnent de toutes petites cellules afin de les injecter par l’intermédiaire de très fines canules.

Les bourrelets graisseux autrefois si détestables son devenus une mine dans laquelle le chirurgien réparateur et esthétique transforme un excédent en réserve de comblement à répartir ailleurs dans le corps.

un site partenaire en construction:https://www.beautepresta.com

Posted in Blog