Recherche et Actualités

Poitrine généreuse ou confortable?

17 mai 2021
Poitrine généreuse

Beaucoup de patientes traversent 2 phases dans la vie de leur corps féminin: Une première phase pas où elles adorent, avoir une poitrine généreuse, puis une deuxième page où elle privilégient le confort de la vie quotidienne, et préfèrent une poitrine qui tienne et de petite taille.

Comment obtenir une poitrine généreuse lorsqu’elle est trop petite?

2 solutions existent:
1) les implants mammaires de tout type, actuellement essentiellement à base de gel siliconé, et qu’il faut changer tous les 15 ou 20 ans;
2) le lipofilling mammaire qui permet d’augmenter la poitrine d’un demi bonnet par séance chirurgicale, en prélevant la graisse sur la patiente elle-même et non pas sur quelqu’un d’autre .
Ces deux techniques peuvent être combinées dans certains cas, notamment lorsque la peau du sein est très fine, et laisserait entrevoir la présence d’une prothèse avec un aspect peu nature.

Comment réduire une poitrine devenu trop importante?
Les techniques de réduction mammaire ont beaucoup évolué, en donnant la priorité à une forme du sein plus érotique, et en réduisant les cicatrices en les limitant autour du mamelon, et à la portion verticale, en évitant au maximum la cicatrice horizontale qui coupe le thorax;
Bien sûr toute la glande qui est enlevée sera adressée à l’examen au microscope pour vérifier qu’il n’y a pas de petit cancer inapparent au toucher simple.

À quel moment faut-il se décider?
Les opérations de plastie mammaire sont à la fois d’ordre esthétique et de chirurgie réparatrice lorsqu’il s’agit de réduire chaque sein de plus de 300 grammes.
Le complexe de seins trop petits ou trop gros apparaît souvent dès l’adolescence; par contre la demande de réduction mammaire est beaucoup plus fréquente à l’âge adulte ou vers la ménopause, quand la poitrine devient infiltrée de graisse et s’alourdit exagérément; ce moment-là les femmes contemporaines privilégient le confort du quotidien et nous demandent c’est une réduction mammaire jusqu’à un bonnet B ou petit C.

Quels sont les résultats habituels de ces opérations?
Actuellement on peut admettre que 95 % des patientes nous disent être satisfaites très satisfaites du geste chirurgical; il existe 5 % de petits défauts, à type d’asymétrie, de baisse de la sensibilité du mamelon, de petits soucis cicatriciels, d’hématomes ou de petite infection à cause du rejet des fils de suture.

Et les opérations combinées?
L’association implant mammaire et lipofilling mammaire peut être extrêmement utile dans certains cas particuliers; votre chirurgien vous conseillera au mieux après un examen attentif de l’épaisseur de la peau, de l’épaisseur de vos muscles pectoraux, et des différences droite-gauche.
L’association d’une opération mammaire avec une plastie abdominale, une liposuccion importante, une cruroplastie de la face interne des cuisses, sont techniquement possibles mais augmentent les risques opératoires si l’opération doit durer plus de 4 heures; aussi suis-je personnellement favorable à des opérations plutôt ciblées, en évitant les gestes chirurgicaux multi-étages, sources de bien des tracas physiques et psychologiques.

Posted in Blog