Recherche et Actualités

Le SMAS qu’est-ce que c’est?

12 octobre 2021
Smas

Le SMAS est une structure fibro-aponévrotique et musculaire(Système Musculo-Aponévrotique Superficiel de la face) qui se trouve sous la peau du visage; il représente une sorte de doublure tissée de collagène résistant à certains endroits(notamment en dehors de la glande parotide) et traversée par les muscles de la mimique qui se terminent à la face profonde du derme de la peau; bien qu’il soit parallèle à la peau, le SMAS reçoit les expansions des muscles du visage et agit comme un filet répartiteur des tensions; c’est pourquoi même un acteur n’a jamais deux fois le même sourire, car les différentes impulsions agissent les unes avec les autres pour donner une expression unique et qui varie dans le temps;
Au niveau du cou, le Smas s’imbrique avec le muscle peaucier du cou, qui est responsable des Fanons.

Qui a décrit le SMAS ?

C’est moi qui ai décrit ce système en 1974, dans le cadre d’une recherche d’équipe que j’ai dirigé à la demande de Paul Tessier;
Ces études anatomiques ont permis une grande révolution dans la chirurgie du rajeunissement facial en montrant que le lifting simplement cutané pouvait être amélioré par la retension du SMAS: Ainsi était né le concept de lifting cervico-facial BIPLAN!
Depuis de très nombreux chirurgiens ont chacun imaginé une méthode un peu différente pour pratiquer leur lifting avec des vecteurs de retension variables.

La technique du docteur Vladimir Mitz

Personnellement je privilégie un vecteur vertical au niveau du visage, en rajoutant une rotation vers le haut du coussinet graisseux situé au-dessus du sillon naso-génien, et un autre vecteur oblique à 45 degrés vers le haut au niveau du cou: On peut ainsi entraîner un rajeunissement harmonieux du visage sans déformation.
Actuellement sont remises à la mode des techniques un peu différentes, pour diminuer les cicatrices (telle la méthode du microlift indiquée chez les patients jeunes ou en reprise opératoire d’un ancien lifting), ou les techniques utilisant des fils tenseurs: Dans ce cas le médecin n’enlève pas de peau, mais la retend par la profondeur à l’aide de petits harpons reliés à des fils résorbables; je ne trouve pas un grand intérêt à cette technique.

Finalement la bonne connaissance de l’anatomie du visage est la clé qui permet de repositionner les éléments superficiels et profonds qui ont été déplacés par la distension des fibres élastiques à cause du phénomène de la gravitation universelle;
Il est certain qu’en position couché, nous sommes tous rajeunis de 10 ans…

Posted in Blog