Actualités en chirurgie esthétique

Étiquette : augmentation mammaire

21 août 2020
augmentation mammaire spectaculaire

Quelle alternative aux implants mammaires ?

Beaucoup a été dit sur les tentatives de remplacer les prothèses mammaires par d’autres techniques chirurgicales:

1) Le lipofilling est très certainement la méthode la plus extraordinaire car il permet le prendre sur la patiente ce qui sera nécessaire pour augmenter une poitrine défaillante!
Mais encore faut-il pour cela que la patiente présente des réserves suffisantes de graisse à prélever!

De plus on sait que chaque séance de lipofilling ne permet d’augmenter la poitrine que d’un demi bonnet…
Dans ces conditions beaucoup de collègues recommandent de faire un lipofilling sous-cutané, de surface, en même temps que l’on implante ‘une prothèse mammaire moyennement volumineuse; cela permet d’estomper stopper les bords de la prothèse et d’éviter l’aspect trop apparent d’une prothèse mammaire, que l’on met actuellement en position rétro glandulaire plutôt que rétro musculaire, afin d’éviter la valse des prothèses muscles pectoraux se contractent; j’ai personnellement utilisé cette méthode depuis les années 2000!

2) Les injections de macrolane sont actuellement interdites en France dans les seins. Elles ont tendance à faire des kystes à moyen et long terme et n’offrent à mon avis aucun intérêt thérapeutique!

3) Le renouveau des prothèses mammaires reste à venir: des prothèses plus légères que celles remplies de silicone sont à !’étude; les prothèses macrotexturées ont été bannies au profit des prothèses microtexturées ou lisses, afin d’éviter le risque de lymphome à grandes cellules qui a provoqué un scandale sanitaire encore récent, heureusement très limité en fréquence!

4) La crise Covid 19 a entériné un certain arrêt de l’activité de chirurgie esthétique, y compris en matière d’implantation mammaire(selon les chiffres des fabricants), mais le virus ne persistera pas éternellement…

5) Un dernier point consiste dans la voie d’abord les implants mammaires: bien que contestée par beaucoup de mes collègues, la voie axillaire garde de ma préférence car les cicatrices sont réellement invisibles le plus souvent, il est très très plaisant, quand une patiente me dit que même le radiologue n’a pas remarqué qu’elle avait des prothèses mammaires avant d’effectuer sa mammographie, car il ne voyait pas de cicatrice apparente au niveau de l’aréole ou sous le sein!!

8 avril 2020
dessin de nu par le docteur Vladimir Mitz
  1. Le rajeunissement du visage(volumes) : de plus en plus de collègues-dont moi-même- insistons sur la possibilité de restaurer les volumes d’un visage qui se creuse, au moyen d’un lipofilling ciblé, en association d’un lifting+ SMAS contemporain

  2. Les liftings : ils sont demandés dès l’apparition de petites bajoues ou de plis du cou ; le MICROLIFT que j’ai décrit est une bonne solution avec peu d’éviction et un bon résultat naturel par chirurgie douce sans fils tenseurs-mais on enlève la peau qui est en trop !

  3. Des lèvres pulpeuses naturelles : halte aux lèvres en canard, exagérées ! Une discrète augmentation est jolie, un excès trahit un désordre…

  4. Les paupières : la technique « FERRARI » permet d’enlever la peau tombante au coin des yeux ; l’association à un ptosis (distension du muscle releveur donnant un regard éteint) sera traitée dans le même temps opératoire, à la paupière supérieure ; les cernes- problème ultra fréquent-ne sont guère améliorés sur le long terme par des injections, mais plutôt par un redrapage musculo-cutané de la paupière inférieure.

  5. Les rhinoplasties : des techniques par voie ouverte avec cicatrice de la columelle, ou enfoncement de l’arête du nez sans ostéotomies reviennent à la mode ; Mais elles sont ainsi réinventées tous les 10 ans puis vite abandonnées car peu probantes ; je préfère les voies fermées SANS cicatrices visibles et un nez resculpté avec art et délicatesse, différent pour chaque patient.

  6. L’augmentation des seins : le lipofilling-quand la patiente a des réserves de graisse suffisantes- peut être une solution alternative valable, mais il faudra au moins 2 sessions opératoires ; Les prothèses mammaires en gel de silicone n’ont pas dit leur dernier mot, et restent très employées, car la nouvelle génération d’implants peut durer 10 ans et sera exempte de l’apparition de lymphomes à grande cellules : ceux-ci sont causées surtout par des prothèses macro-texturées filamenteuses.

  7. La chirurgie des seins trop gros ou tombants : les opérations de réduction mammaire ou de cure de la ptose mammaire sont maintenant très au point.  Une des opérations les plus génératrice d’insatisfaction opératoire est la ptose mammaire avec sein vidé, car il faut associer une augmentation du volume et un redrapage cutané contemporain, ce qui peut parfois ne pas donner le résultat idéal escompté ; une retouche peut être nécessaire.

  8. La chirurgie esthétique et réparatrice des bras et des cuisses : ces opérations sont très fréquentes à cause des nombreux cas d’amaigrissement massif après opérations bariatriques ; on en rapprochera les liftings de fesse et les body lifts ; il faut savoir tempérer les demandes d’opérations combinées lourdes qui sont source du maximum de complications opératoires, et organiser les séances opératoires d’une façon personnalisée en fonction de la gêne ressentie.

  9. La chirurgie du ventre, du pubis, des fesses, des grosses jambes : toutes ces opérations ont bénéficié des techniques récentes de liposuccion avec infiltration préalable de sérum adrénaliné+= anesthésiques locaux, ce qui permet d’éviter les transfusions et des suites douloureuses et lourdes ; le traitement anticoagulant quasi systématique permet de lutter contre la phlébite et l’embolie, dont on a recensé des cas mortels après lipofilling fessier intramusculaire imprudent.

  10. La chirurgie génitale intime : ce domaine est en pleine expansion, y compris celui de la chirurgie transgenre ; personnellement j’ai opté depuis longtemps pour une technique de labiaplastie (réduction des petites lèvres génitales hypertrophiées en aile de papillon) par résection modelante longitudinale, et non en V, qui donne trop de soucis en postopératoire.

  11. Les injections en médecine esthétique, botox et fillers : elles sont triomphalement en tête du hit-parade des actes de médecine esthétique, à juste titre ; mais il faut bien choisir les substances injectées qui doivent être fiables, efficaces longtemps, non allergisantes et ne provoquant pas de réactions sous formes d’induration préoccupantes ; elles s’appliquent à tout le visage, tous les contours à restaurer, tous les volumes à augmenter ; Les différents botox ont trouvé des applications en matière de migraine et d’hypersudation des aisselles !

  12. Lasers, ultra fréquence, cryolipolyse : ces appareillages sont la clef d’une réussite en médecine esthétique ; personnellement, j’évite, car je suis resté un homme du bistouri, un chirurgien passionné !

  13. L’écoute en préopératoire de la chirurgie esthétique : Les travaux des psychologues montent qu’un patient anxieux a besoin de 20 minutes au minimum pour exprimer ses désarrois ; impossible donc d’envisager des consultations courtes, même si en temps de COVID 2019, des solutions de Visio consultations ou télé consultations ont vu le jour avec un grand succès. Rien ne vaut une consultation réelle avec examen clinique et palpation des tissus irremplaçable ; C’est que nous constatons au cours de notre staff mensuel à la clinique avec mes collègues, pour conseiller gratuitement les cas compliqués ou ratés qui viennent nous demander un avis professionnel désintéressé.

  14. Les retouches en chirurgie esthétique : elles font partie de l’information initiale que chaque patient doit entendre, car il y a entre 2 et 5% des cas, en fonction des types d’opération, qui ont une évolution imprévue et qu’il conviendra de réopérer ou d’améliorer après 6 mois ou mieux, 1 an de délai après le premier acte.

  15. Tarifs et TVA en chirurgie esthétique à paris: les tarifs en Europe sont certes plus chers que dans certains pays où règne la loi du tourisme médical effréné ; les chirurgiens de ces pays ont souvent fait leurs études en France, leur professionnalisme n’est pas en cause ; mais la distance lointaine, la nécessité de réparer des ennuis postopératoires imprévus sont à prendre en considération ; la TVA à 20% s’applique aux actes esthétiques non réparateurs, ni codés par la Sécurité Sociale en temps qu’acte médical à bénéfice de santé avéré.

  16. Les ratés après chirurgie esthétique : ils continuent à faire la une des médias sauf en temps de COVID ! c’est notre responsabilité de les assumer car les seuls chirurgiens qui n’ont jamais de ratés sont ceux qui n’opèrent pas !Notre fierté d’être aussi chirurgien réparateur est justement de rattraper les échecs, évolutions défavorables ou complications que tous nous rencontrons à un moment ou à un autre de notre carrière ; Ainsi une longue expérience évite de pratiquer des opérations peu sûres ou aventureuses, au profit d’un technique opératoire plus établie, et maîtrisée.

  17. dessin de nu par le docteur Vladimir Mitz

    dessin de nu par le docteur Vladimir Mitz

15 octobre 2018
une asiatique , sculpture

une asiatique , sculpture

Chirurgie esthétique à Paris chez les Asiatiques

 

La demande en chirurgie esthétique est très importante dans les pays asiatiques:

Corée,  Vietnam, Chine, etc…

Mais il existe aussi une demande en métropole et notamment à Paris, où de nombreux patients asiatiques sont à la recherche de modification de certains de  leurs traits   qu’ils jugent non conformes à ce qui est devenu leur idéal de beauté;

Ainsi il existe des  demandes à plusieurs niveaux de leur visage et de leur corps:

  1. Au niveau de la paupière  supérieure, qui parfois est bridée ce qui  donne un regard lourd par absence d’un pli net et assez haut à la paupière supérieure; cette conformation anatomique entraîne une gêne au maquillage européen;  dans ces cas une blépharoplastie supérieure spécifique, avec création d’un néo-pli par amarrage des téguments de la paupière supérieure en profondeur, permet de reformer un pli palpébral supérieur d’une façon  bien régulière  afin que le regard paraisse aussi naturel que possible: allez voir https://youtu.be/Jpx8VdzHjcM .
  2. Au niveau du nez qui parfois paraît aplati,  par défaut d’un soutènement osseux, ce qui entraîne une moins bonne captation de la lumière sur les photographies  de face et de profil: La correction se fait par une implantation d’une fine  tige en silicone souple,  silicone taillé en forme de  L: L’implant de Shirakabe:
    implant de Shirakabe nasal en L

    implant de Shirakabe nasal en L

hypertrophie des masseters

hypertrophie des masseters

 

Certains patients nous  demandent de réaliser plutôt des greffes osseuses ou cartilagineuses,  ce qui techniquement  est possible, mais plus complexe.

voyez le site Mitz: https://sites.google.com/site/rhinoplastiemitz/

3.Au niveau des angles mandibulaires trop saillants,

Il peut exister une constitution osseuse particulière créant une mâchoire d’aspect trop carrée; il peut s’agir aussi d’une hypertrophie des muscles masséters,  qui sont les muscles puissants  de la mastication; La réduction des angles de la mâchoire se fait par une opération chirurgicale,  mais la diminution des muscles masséters hypertrophiés est  effectuée facilement par des injections contrôlées de botox;

4. Au niveau de la poitrine  jugée trop menu voire inexistante:

Dans ce cas l’implantation de prothèses mammaires est une excellente solution,  parfois en position rétro musculaire chez les patientes très maigres,  ou en rétro glandulaire chez les patientes qui ont une couverture cutanée et graisseuse satisfaisante;

Une  insuffisance de la poitrine considérée  comme trop plate (par rapport  à l’environnement esthétique) peut  entraîner un complexe:  dans ce cas , outre les implants mammaires en silicone qu’il faudra changer régulièrement,

le lipofilling est une bonne solution alternative très naturelle,  mais qui peut nécessiter plusieurs séances, à cause de la résorption de la graisse réinjectée; une autre solution est d’utiliser des implants fessiers spécifique si tu pose une opération en milieu chirurgical,  mais qui donne d’excellents résultats lorsque la technique employée et maîtriser par le chirurgien;

silhouette trop fine

silhouette trop fine

5. Au niveau des fesses jugées trop plates:

L’augmentation fessière peut  se faire également soit  par lipofillings répétés,  soit par la mise en place de deux implants fessiers,  e qui est une opération plus délicate et qui doit être  bien maîtrisée par le chirurgien.

 

 Conclusion

Les petits défauts esthétiques apparents que les asiatiques  présentent  au niveau du visage et du corps, et qui concernent surtout  ceux qui vivent au voisinage immédiat d’une population européenne,  peuvent être facilement corrigés, même à Paris où les chirurgiens en exercice sont extrêmement bien formés;

A condition de posséder d’une bonne connaissance à la fois des problèmes techniques,  mais aussi des problèmes psychologiques et humains que présentent ces patients surinformés et exigeants, les résultats de ces opérations sont excellents. La correction chirurgicale personnalisée leur permet de mieux cohabiter avec eux-mêmes, mais aussi de se comparer à des populations de leur entourage immédiat, très différentes esthétiquement..

La préoccupation éthique ne doit pas être perdue de vue par le chirurgien, car il n’y a aucune obligation normative, mais juste un désir de réparer une souffrance psychologique.

11 octobre 2018
aspect histologique du LAGCD

Lymphome anaplasique après prothèses mammaires:ALERTE!

certaines prothèses macro-texturées ,notamment d’origine américaine-mais pas seulement!-, peuvent donner un rare cancer rare et localisé dans la coque péri-prothétique:

Faisant suite aux informations récentes relayées dans la grande presse et les médias, il me paraît utile d’attirer l’attention des patientes porteuses d’implants mammaires remplies de silicone , sur un risque  connu depuis 5 ans , mais qui doit être relativisé: l’apparition exceptionnelle d’un lymphome autour des implants; il apparait traitreusement autour des implants, dans la coque qui se forme oblgatoirement  autour des implants; d’abord un épaississment, puis un épanchement liquidien réactionnel dans lequel on trouve des cellules suspectes, acompagné de douleurs plus ou moins localisées et d’un accroissement de volume du sein concerné.

Lymphome anaplasique après prothèses mammaires:ALERTE!
je signale à mes patientes que les prothèses que j’ai implanté en clinique sont d’origine française, de la marque PER… ou aussi ARI….Il n’ya que peu de risques que ces implants provoquent ce genre de problème grâce à la technologie employée pour la microtexturation de la paroi externe de ces implants, moins « chevelus » que les prothèses macrotexturées filamenteuses.En effet, la microtexturation des prothèses ARI.. est obtenue par contact avec sucre glacé, et non projection de sel!! Celui ci, trop abrasif, entraîne une texturation plus « chevelue » que la méthode au sucre;

D’autres spécialistes incriminent la présence de bactéries rares (« ralstonia ») dans les pores de la surface extérieure des implants, créant un BIOFILM terrifiant car il génère fibrose et réactions inflammmatoires.

Ainsi les causes réelles de l’apparition tumorale restent encore incertaines; mais le délai d’apparition est lent, plusieurs années, et permet au moindre doute une exploration attentiver(examen clinique, IRM, biopsies et étude du liquide autour de la prothèse) afin de prendre les décisions appropriées au cas par cas.

Lymphome anaplasique après prothèses mammaires:ALERTE!

En résumé, la maladie LYMPHOME ANAPLASIQUE A GRANDES CELLULES (LAGCD) semble apparaître essentiellement après l’implantation de prothèses macrotexturees( et non microtexturées comme celles que je favorise); sont concernées surtout les prothèses d’origine américaine de la marque A…Biocell; ces implants ont été beaucoup utilisés pour les reconstructions mammaires après cancer du sein, et particulièrement en milieu hospitalier; en effet, les accréditations pour utiliser ces implants étaient courantes et sévères dans les services hospitaliers, qui imposaient des conditions financières concurentielles complexes, pour l’obtention des mises à disposition d’utilisation en grandes quantités d’implants fiables; or cette pathologie singulière était inconnue à l’époque…

Lymphome anaplasique après prothèses mammaires:ALERTE!

Lymphome anaplasique après prothèses mammaires:ALERTE!

aspect histologique du LAGCD

Le LAGCD est une maladie grave mais exceptionnelle(tumeur et épanchement liquidien dans la coque autour des prothèses) qui peut-être facilement dépistée, car elle se manifeste par des manifestations cliniques et radiologiques vite évocatrices: un sein grossit soudainement, devient douloureux, se déforme..

Conseil capital: en cas de doute consultez votre chirurgien plasticien opérateur ou un chirurgien plasticien proche de chez vous pour connaître la marche à suivre!

Existe -t-il des alternatives aux implants mammaires siliconés?

OUI, si vous avez des tissus gras en excès: on peut alors procéder à de lipofillings, ou lipomodelages, ou encore greffes de votre propre graisse, en une ou plusieurs séances en fonction de votre capacité à faire survivre les cellules graisseuses implantées au niveau de vos seins.

Lymphome anaplasique après prothèses mammaires:ALERTE!

ALTERNATIVES?

Le lipofilling a fait ses preuves; je considère d’ailleurs qu’il s’agit de microgreffes dermo-graisseuses plutot que la stricte méthode de Coleman, qui impose une centrifugation préalable inutile à mon sens.

Un autre procédé est le transfert des tissus adjacents (exemple le lambeau pédiculé de peau et muscle grand dorsal) ou pris à distance(lambeau de peau du ventre ou muscle et peau du ventre, ou DIEP avec nécessité de microanastomoses artérielles et veineuses-intervention sophistiquée, complexe, et pratiquée plutôt en milieu hospitalier)

Mais il ne faut pas par principe rejeter la reconstruction du volume mammaire perdu par implants mammaires siliconés, car tous les types d’implants ne sont pas incriminés dans l’apparition du LAGCD.

voici une vidéo qui peut vous interesser à ce propos:cliquez sur ce lien:  https://youtu.be/tKzZvUMp2tQ

8 octobre 2018
livre récent du Docteur Vladimir Mitz

Chirurgie esthétique : TVA, la fin ? rescrit en chirurgie esthetique

La TVA a été imposée aux patients désireux de chirurgie esthétique(non prise en charge par la sécurité sociale), à hauteur de 20% rajoutés à la somme globale que devait avancer le patient, souvent gêné et embarassé; nous les chirurgiens l’encaissions et recversions aux impôts cette taxe imposée sur le corps humain.

Chirurgie esthétique : TVA, la fin ?

Notre syndicat professionnel, a SNCPRE, a lutté longuement(4 années) et a finalement obtenu gain de cause à l’échelle européenne; les actes de chirurgie esthétique ne sont plus considérés comme maudits par la collectivité nationale! 

Il semble que depuis quelques temps, sous l’autorité des instances européennes, un rescrit (c’est-à-dire une analyse publiée et modificatrice , avec des commentaires professionnels effectuées par le service fiscal de Bercy),  marque la fin de la TVA obligatoire pour certaines aux opérations de chirurgie esthétique;

Chirurgie esthétique : TVA, la fin ? rescrit en chirurgie esthetique

TVA reste obligatoire, toujours, pour les actes de médecine et chirurgie esthétique non repertoriés par la CCAM

La plupart des opérations de chirurgie esthétique comportent un code CCAM,  (c’est-à-dire un code spécifique établi par la sécurité sociale); celui-ci caractérise  une intervention en tant que chirurgie prise en compte par la nomenclature des actes de la  chirurgie esthétique et réparatrice;

L’opération désignée n’a donc plus  un but essentiellement de confort: ces opérations deviennent également  des interventions à composante médicale thérapeutique,  qui donc exonèrent de la TVA  les patients qui ont le désir  d’une intervention, même à visée esthétique.

 Par contre la TVA reste applicable sur tous les actes médicaux et chirurgicaux qui ne figurent pas à la nomenclature,  telle les injections à visée esthétique pure,  où certaines interventions qui ne sont pas cotées.

Il faudra donc discuter à votre chirurgien de l’opportunité ou non de payer la taxe TVA de 20 %,  ou si vous pourrez vous en abstenir.

Chirurgie esthétique : TVA, la fin ? rescrit en chirurgie esthetique

TVA en chirurgie esthétique, une diminution des tarifs à encourager!

Cette modification de la tarification des actes chirurgicaux estétiques à visée thérapeutique devrait sans doute amener un ajustement du prix des principales opérations esthétiques en  France, dont évidemment les patients seront les heureux bénéficiaires!

Toutefois , toutes les opération esthétiques ne sont pas exemptées de la taxe TVA: les injections esthétiques, les applications des appareillages visant à améliorer la surface ou la profondeur du corps, les actes non cotés par la CCAM demeurent soumis à la TVA; les contrôles sont sévères , et nous en tant que praticiens devons être clairs dans l’information que nous proposons au patient concerné.

dernier livre du docteur vladimir mitz

dernier livre du docteur vladimir mitz publié aux éditions flammarion

Chirurgie esthétique : TVA, la fin ? rescrit en chirurgie esthetique :

la fin ? Non, pas tout à fait encore…

 

 

26 juillet 2018
augmentation des seins après chirurgie

patiente à poitrine plate avant prothèses rétromusculaires

augmen tation mammaire rétromusculaire 15 ans après

La valse des implants mammaires en position rétro musculaire,vidéo

par le docteur vladimir mitz, chirurgien esthétique à Paris

 

introduction

La mise en place d’implants mammaires en position rétro musculaire est très fréquente en matière d’augmentation mammaire;

Néanmoins il faut bien peser le pour et le contre quand on prend la décision de cette intervention, car la mise en place des implants en position rétro musculaire n’est pas sans inconvénient,  à cause essentiellement des contractions du muscle pectoral qui recouvre les implants;

D’ailleurs des publications américaines récentes concernant les reconstructions mammaires après cancer font état de l’intérêt de la mise en place des implants mammaires réparateurs en position pré musculaire et non plus rétro musculaire,  avec parfois association d’un lipofilling compensateur pour épaissir la peau de recouvrement;

 

technique

j’utilise personnellement, pour la mise en place des implants mammaires en position rétro-musculaire, la voie d’abord axillaire;

il suffit alors de passer en arrière des muscles grand et petit pectoral,  et de suivre les côtes pour en détacher les insertions musculaires;

dans les cas où le muscle ne s’attache aux 4e et 5e côtes, laissant libre la partie inférieure sans protection musculaire,  la technique opératoire s’appelle alors un “dual plan”;

cela veut dire que la partie basse des prothèses ne sera pas couverte par du tissu musculaire;

 

historique

la mise en place d’implants mammaires par la voie  rétro musculaire a eu une période de grâce dans les années 1980; surtout qu’à cette époque les prothèses n’étaient pas d’une qualité merveilleuse, et qu’il fallait donc les protéger par du tissu musculaire, véritable femme de ménage qui pouvait nettoyer la loge autour de la prothèse et protéger celle-ci surtout quand il y avait une tendance à la fabrication de coque périprothétique;

dans les années 2000,  on est revenu à des techniques plutôt pré musculaires rétro-glandulaires quand il y avait suffisamment de tissu de protection,  car les prothèses sont devenues de meilleure qualité de fabrication, avec moins de tendance à la rupture et à la calcification.

 

résultats

les résultats de la mise en place des prothèses mammaires  en position rétro musculaire sont excellents, surtout s’il existe une peau très fine qui ne permet pas de bien protéger les implants mammaires par une couverture satisfaisante; certains collègues pallient à cette situation en utilisant un lipofilling pendant l’opération initiale d’implantation mammaire,  ce qui constitue une augmentation mammaire hybride;

inconvénients

1)la valse des prothèses: malheureusement dans un grand nombre de cas et surtout chez les femmes sportives ou qui font des mouvements de musculation,  la mise en place de prothèse en position rétro musculaire entraîne une sorte de mobilisation en haut et en dehors des prothèses,  avec en plus un effet asymétrique, car les deux muscles pectoraux droit et gauche sont très différents l’un de l’autre au niveau de leur forme de leur implantation et de leurs surfaces;

 

2) un autre inconvénient de la position musculaire des prothèses est  l’existence de douleurs importantes lié au détachement musculaire chirurgical; Ces douleurs vont durer de 5 à 7 jours elles  vont progressivement disparaître

 

3)un dernier inconvénient est que les prothèses se placent toujours un peu trop hautes au départ mais elles vont descendre 4 à 6 mois par un simple effet de gravité; la position surélevée, liée au fait que les muscles pectoraux se contractent en réaction à l’implantation, et ont tendance à soulever les deux prothèses, comme s’il y avait deux mains en profondeur qui soulevaient les implants vers les clavicules.

 

la vidéo ci-dessous peut vous montrer cette valse des prothèses, chez une de mes patientes qui a été opérée d’augmentation mammaire rétro musculaire voici une quinzaine d’années auparavant;  bien que son résultat soit excellent au repos, la situation change quand elle mobilise ses muscles pectoraux: on voit bien cette valse des prothèses mammaires, qui entraîne les moqueries dans les salles de sport lorsque d’autres sportives sont amenés à remarquer cette situation désagréable, que présente une patiente porteuse de prothèses en position rétro musculaire!

 

conclusion

la mise en place de prothèse opposition rétro musculaire obéit à certaines indications très précises et reste une opération formidable surtout si les prothèses sont introduites par voie axillaire; les bonnes indications reste des aplasie mammaire totale,  le syndrome de Poland( agénésie d’un muscle pectoral et hypotrophie d’un membre d’un seul côté), et les réparations mamaires après cancer et mastectomie;

 

14 juillet 2018
après augmentation mammaires chirurgie esthétique
après augmentation mammaire 280cc rondes

après augmenation mammaire de 280cc gel silicone prothèses rondes

seins trop petits

augmentation mammaire demandée pour seins trop petits

Pour une belle augmentation mammaire, il faut un minimum d’informations et de précautions!

Voulez vous vraiment une belle augmentation mammaire par prothèses mammaires ?c’est possible!

quelles solutions pour une augmentation mammaire réussie?

pour une belle augmentation mammaire, il faut plusieurs actions:

1) des prothèses mammaires de bonne qualité, plutôt microtexturées, c’est mieux que lisses (qui entraînent plus de coques) , pas macrotexturées (risque de lymphome!!)

2)des prothèses mammaires modernes, multicouches, impermpéables au fuites ,préremplies de gel de silicone cohérent: c’est la solution la plus frequemment utilisée qui donne de bons résultats dans 95% des cas; mais des coques ,des rejets ou une infection  sont des complications possibles, quel que soit la marque des implants, car il existe des réactions individuelles…

3) des implants mammaires pré remplis de sérum physiologique ou d’hydrogel(sorte de soupe au sucres qui prend une consistance de gel) ont la faveur de certains chirurgiens esthétiques qui  leur donnent la préférence; mais dégonflement et variations volumétriques imprévues peuvent survenir inopinément.

4) un excllent placement des prothèses mammaires soit prémusculaires pectorales(c’est mon choix favori) ou parfois rétromusculaire chez des patientes à couverture cutanée trop mince; le positionnement en hauteur doit être soigneusement calculé en tenant compte de la descente progressive des implants du fait de leur poids intrinsèque!

5) un lipofilling associé ou des greffes dermograisseuses autologues (augmentation mammaire « hybride’)semblent tentants quand la patiente a des réserves de graisse utilisable pour ele même; mais seulement 30 à 50% des adipocytes greffés vont survivre, ne laissant espérant espérer qu’un gain certain d’un demi bonnet de soutien gorge par épisode opératoire;  ces  opérations combinées de prothèses mammaires + lipofilling associé sont utiles quand la peau de revêtement mammaire  est trop mince, ou les côtes apparentes.

Pour une belle augmentation mammaire, le temps va jouer!

combien de temps les prothèses mammaires modernes résistent elles?

tout semble faire espérer une durée de vie entre 15 et 20 ans, grâce aux progrès technologiques de fabrication des prothèses mammaires ; dans les publications récentes, quelques événements indésirables surviennent dès la 8é année post implantation; mais la majorité des patientes porteuses de prothèses mammaires n’a pas eu à subir systématiquement un changement à 10 ans; la surveillance  par le chirurgien esthétique se poursuit grâce à l’examen clinique annuel et les examens complémentaires; un changement à 20 ans parait le délai raisonnable à prévoir!

Pour une belle augmentation mammaire, prenez vos précautions: renseignez vous avant!

voici une vidéo pour montrer unpour une belle augmentation mammaire!, un   joli résultat d’augmentation mammaire après 15 ans d’évolution: implants en gel de silicone de 280cc placés en position rétro-glandulaire pré musculaire;

on voit le résultat à 6 semaines, 6 mois, 1 an après puis une vidéo 15 ans après un accouchement et allaitement réussi.

pour une belle augmentation mammaire! vidéo ci dessous:

Vous pouvez trouver d’autres infos utiles sur mon site: https://sites.google.com/site/seinsvladimirmitzcom/

tableau de petits seins

de petits seins peuvent complexer

augmentation mammaire, quel implant choisir?

choisir le bon implant est compliqué, car il y a plusieurs possibilités à étudier

4 avril 2018
chirurgie esthétique femme

Le choix de la taille des prothèses mammaires pour une opération d’ augmentation mammaire

par le docteur Vladimir Mitz , chirurgien esthétique à Paris

avant augmentation mammaire

aplasie mammaire avant implants

augmentation mammaire par implants de 300cc retromusculaires

après implantation implants mammaires 300cc

 

“Docteur j’ai peur que vous me mettiez trop gros seins!”

une phrase que l’on entend fréquemment lorsque l’on décide de mettre en place des prothèses mammaires pour une augmentation mammaire;

Cette crainte est en partie justifiée,  Car la tendance actuelle est une demande de seisn voluptueux :j’ai des patientes qui sont même très minces et qui demandent une taille D!

c’est pourquoi il me paraît important de faire essayer les implants mammaires avant de pratiquer l’opération.

 

 Comment pratiquer un essai de prothèses mammaires?

  1. La première solution, la plus moderne en apparence, consiste à faire un morphing avec un logiciel de simulation 3D de chirurgie; mais cette idée qui paraît séduisante n’est pas si efficace que cela, même si on utilise un logiciel 3D; En effet la perception vue de l’extérieur ne permet absolument pas ni de toucher ni d’avoir une réelle sensation d’augmentation mammaire ressentie!
  2. c’est pourquoi je préfère ,de loin, faire essayer en consultation,  directement dans le soutien gorge, des prothèses mammaires, de taille variable, dans une salle dédiée de mon cabinet;  l’essai se pratique devant un grand miroir; il est très important que la patiente mette les implants en place dans son soutien-gorge, en calant les prothèses au-dessous de l’aréole et du mamelon; on peut ainsi déterminer si la largeur de la prothèse sera bien camouflée par le sein au devant de l’implant; on vérifie également quel est le bombé  qui résulte de l’implantation mammaire, en examinant le pôle supérieur des seins remontés dans le soutien gorge.
  3. une troisième solution est de pratiquer les essais pendant que la patiente est endormie, avec des prothèses que l’on appelle des prothèses fantômes;  mais cette solution ne permet pas à la patiente de participer au choix des prothèses.

 

en procédant à des essais préalables, il est  donc possible de déterminer la taille idéale pour que la patiente ne soit pas déçue en post-opératoire;

Avant la date fatidique de l’opération, il est très important de commander au préalable (au laboratoire qui fournira des prothèses) la taille que la patiente a demandé mais également une taille au-dessus et une taille en dessous, de façon à éviter toute surprise au moment de l’intervention;

Un dernier problème: quel est le nombre de prothèse à commander pour une intervention pour une seule patiente? il en faudra …un nombre de  9:  en effet il faut deux prothèses de chaque sorte, pour chaque taille , plus une prothèse de sécurité supplémentaire par taille  au cas où une des prothèses fournie soit défectueuse;

Il y a donc une logistique très particulière à gérer par le personnel de bloc opératoire et par le chef de bloc,  pour ne pas être à court d’implant au moment de l’intervention;

Si l’on suit très attentivement ce protocole,  il est rare que les patientes soient déçues en post-opératoire; mais il faut de plus  avertir les patientes  que quelques jours après l’opération,les seins  seront plus gonflés que nécessaire, à cause de l’oedème post-opératoire;  la stabilisation finale se fera en général vers la 6e semaine, ainsi que les modifications du positionnement des prothèses toujours hautes  au début,  notamment si les prothèses ont été mise en position rétro-musculaire ….Dame nature les fera descendre par le jeu mystérieux de la gravitation universelle!

belle immage de décolleté

27 avril 2015
prothèse mammaires

Augmentation mammaire

Vous venez de subir l’implantation de prothèses mammaires pré-remplies de gel. La paroi est le plus souvent microtexturée car elle livre peu de coques, mais pas macrotexturée(risque de lymphome)

 Augmentation mammaire:Les soins après

Pour réaliser une augmentation mammaire de qualité , nous posons actuellement des prothèses pré-remplies de gel de silicone à paroi  microtexturée pour diminuer les réactions du corps à type de coque. Elles sont très solides, fiables et résistantes à l’écrasement et au percement (gel très cohésif).Mes conseils après une opération d’augmentation mammaire correspondent à une longue pratique et visent à simplifier au maximum la gestion des suites post opératoires, tout en expliquent les quelques ennuis et inquiétudes que vous pouvez rencontrer!

Augmentation mammaire: le risque de coques

le risque de coque précoce est très faible(< à 1% des cas!)

Néanmoins, il existe un petit risque de coque ; c’est à dire de cicatrices naturelles autour de la prothèse qui transforment celle-ci en sphère un peu dure (statistiquement 4 % des cas, parfois d’un seul côté !)

Ce risque est peu important mais il peut se produire sans que l’on puisse le prédire d’une patiente à l’autre.
La prothèse qui a la forme d’une galette a été introduite soit derrière la glande existante, soit parfois derrière le muscle grand pectoral.

La contraction périphérique va lui donner, petit à petit, une forme en hémisphère qui dessinera un sein naturel, le rendant plus joli qu’au début, en deux mois environ. La prothèse va aussi progressivement descendre entre 2 à 6 mois post-opératoires.

 

Augmentation mammaire: siege des incisions

les incisions pour augmentation mammaire:

Le plus souvent, nous utilisons une incision qui se suture dans l’aisselle, exceptionnellement, dans le sillon inférieur du sein. Parfois, une cicatrice à la jonction du rose et du blanc au pourtour de l’aréole car cette dernière incision peut conduire à blesser les nerfs de la sensibilité du mamelon.

les soins locaux après un abord axillaire(dans les plis naturels de  l’aisselle) sont réduits à une humidification douce par brumisateur, et séchage au séchoir à cheveux tiéde au travers des pansements conservés; voyez la vidéo tout en bas de l’article !

Augmentation mammaire: pansements

Les Pansements ne seront refaits que si nécessité ou problème

Le pansement éventuel que vous avez à la sortie de clinique sera refait au septième jour post-opératoire au cabinet,  plus précocément si se produit une hémorragie ou un écoulement à vérifier.

En cas de suppuration, il est capital de revenir consulter au plus tôt!

Augmentation mammaire: masser ou comprimer?

Des massages spécifiques seront utiles pour maintenir les implants rapprochés et souples

Ils ne sont pas essentiels si les implants ont été bien positionnés d’emblée!

Une brassière de sport est utile pour bien plaquer les prothèses mammaires fraîches contre le thorax.

Après 8 jours,Il est important, à ce moment là , de faire des massages de votre poitrine pour maintenir les prothèses le plus bas possible dans une loge plus grande que la prothèse.Utilisez de l’huile d’amandes douces pour assouplir la peau un peu sèche au début.

Il devient intéressant de masser sa poitrine en l’aplatissant et en tournant la main en formant un arc de cercle.
Vous pouvez même essayer de dormir sur votre poitrine quand les douleurs auront disparu.
Vous constaterez que le mamelon est un peu moins sensible ; ce qui est habituel pendant une durée de 5 à 6 mois. Parfois, à l’inverse, la sensibilité est augmentée et cela va se calmer progressivement. Tout écoulement par le mamelon doit vous inciter à revenir consulter.

augmentation mammaire : une auto-surveillance

Il est nécessaire de prendre sa température pendant quelques jours après l’intervention et de surveiller l’évolution locale. Il vous sera indiqué s’il est nécessaire de porter un soutien gorge.Mais les soutien gorge  armature ne seront conseillés qu’après 6 semaines , pour ne pas bloque le bon positionnement des implants, qui doivent en général descendre un peu après l’intervention.

Complications possibles après augmentation mammaire:

Des petites complications peuvent se produire : un hématome, c’est-à-dire, des bleus au niveau des seins qui se résorbent spontanément.

Parfois, un sein est un peu plus tendu que l’autre ce qui est lié à un épanchement de sang modéré.
Si par contre, l’hématome est un peu plus important et que le sein est tendu et très douloureux, cet hématome est expansif et il convient de l’évacuer rapidement au besoin par une reprise chirurgicale sous anesthésie locale.
La deuxième complication est constituée par l’infection qui est exceptionnelle et se traduit par des douleurs au niveau des seins, d’une rougeur assez diffuse, d’une montée de la température avec des douleurs pulsatiles (impression de coups de couteau ou de battements).

Dans ce cas, il est absolument indispensable de faire une évacuation de la prothèse et un nettoyage de la loge. Remettre la prothèse en place le même jour est un peu délicat mais possible 3 ou 4 mois après.
Le traitement antibiotique isolé n’a pratiquement aucune chance de faire céder l’infection et seule la reprise chirurgicale est concluante.
Cette infection, je le répète, est extrêmement rare et dans l’ensemble, l’implantation de prothèses donne un excellent résultat avec un galbe satisfaisant. Les massages sont importants pendant les 6 mois qui suivent l’intervention. Ils sont le gage d’une bonne souplesse et d’un bon résultat.

augmentation mammaire: les soins plus tardifs

Dans les suites opératoires, vers le 2ème ou 3ème mois, vous aurez l’impression que le sein grossit un peu. Il se produit une contraction autour de la prothèse la faisant plus saillante quelque soit sa position. Le sein a l’air de naître.
Il faut continuer les massages et la position sur le ventre la nuit de façon à garder la souplesse de votre poitrine. Il faut aussi apprendre à rapprocher les prothèses l’une contre l’autre au devant du sternum, pour obtenir une jolie vallée inter-mammaire.

N’hésitez pas à revenir en consultation en cas de problème car le suivi post-opératoire est important dans cette intervention.

Les prothèses mammaires d’aujourd’hui sont au point. Elles n’ont pas de degré zéro en matière de complications, mais lorsque l’opération est bien pratiquée techniquement et à bon escient, son résultat en est formidablement valorisant dans la vie de tous les jours !

cette vidéo complète ces informations importantes!

Augmentation mammaire après:Voici une vidéo d’explications des soins post opératoires:

 

Voici une vidéo rassurante de l’évolution de 2 patientes après 15 ans d’évolution: