Recherche et Actualités

Étiquette : augmpentation mammaire

22 juin 2021

Parmi les différentes voies d’abord pour implanter une prothèse mammaire siliconée même de gros volume, je reste un fervent partisan de l’incision axillaire ;
Cette incision a été beaucoup utilisée par le chirurgien des stars de l’époque 1950-1970 : Le docteur Rodolphe Troques ; Quand je fus devenu praticien des hôpitaux de Paris à l’hôpital Boucicaut, dans le service du célèbre professeur Raymond Vilain, la tendance était de mettre des implants mammaires en position rétro musculaire pectorale ;
Quoi de plus direct que l’incision axillaire pour passer en arrière du muscle sans rien couper ni nerf ni vaisseau sanguin important ?
Puis de longer les côtes et ainsi placer parfaitement l’implant dans sa niche préfabriquée ;

Dans le pavillon d’en face du nôtre officiait le professeur Réynier, chirurgien digestif pionnier des mammectomies sous-cutanées en prévention des cancers du sein potentiels ; ce chirurgien avait trouvé une méthode très astucieuse pour enlever la glande mammaire par une incision latérale axillaire verticale ;
Bref tout concordait pour que me lançasse dans l’exploitation de la voie axillaire exclusive pour l’augmentation mammaire de première intention, utilisant les autres voies péri aréolaires ou sous mammaires dans les cas difficiles de reprise chirurgicale secondaire.

Aujourd’hui encore je pratique le plus possible l’augmentation mammaire par voie axillaire, parvenant même à faire des changements d’implants par cette voie complètement dissimulée dans les plis de l’aisselle ;

J’ai transmis cette technique à mes élèves, et les plus habiles l’ont conservée comme une technique de référence ;
C’est néanmoins une méthode plus difficile pour placer les prothèses en position PRE musculaire, mais il n’est pas nécessaire à mon avis d’utiliser systématiquement l’endoscopie, à condition de pratiquer une dissection douce et prudente.
En conclusion je vous recommande vivement cette méthode, qui n’a pas la faveur malheureusement de tous les praticiens, qui l’accusent d’être plus difficile à exécuter, ou source d’infection à cause des glandes sudorales ; mais cela n’a pas été ma constatation avec plus de 30 ans d’expérience.

Obtenir une superbe poitrine nouvelle sans cicatrices visibles est un formidable acquis pour un grand nombre de patientes, qui de plus portent d’excellentes prothèses mammaires siliconées durant autour de 20 ans de tranquillité par ailleurs.