Recherche et Actualités

Étiquette : chirurgie esthétique

9 mai 2022
Dr Vladimir Mitz

On a vu récemment dans la presse et la télévision (TPMP),la polémique concernant un chirurgien esthétique français très brillant qui a été accusé de n’avoir pas bien traité quelques-unes de ses patientes de la téléréalité.

J’ai traversé personnellement également plusieurs phases de médiatisation, car étant chirurgien réparateur dans un hôpital public où j’ai développé la chirurgie esthétique pour la démocratiser, j’en suis devenu un personnage représentatif : jeune, dynamique, vulgarisateur dévoué des nouvelles techniques de la chirurgie esthétique ;

Les journalistes aimaient bien m’ interviewer, car j’avais une parole précise, concise, et très imagée pour faire comprendre les mécanismes chirurgicaux et biologiques qui étaient en jeu.

Mais cela a suscité beaucoup d’opprobres auprès de mes confrères. Je n’ai pas tardé à être ostracisé dans le cadre de nos sociétés savantes.
Mais je n’ai jamais regretté mes explications ni ma présence sur les plateaux radio et télévisés.

Toutefois , progressivement avec l’expérience aidant, je n’acceptais ces missions qu’après avoir réfléchi longuement au message qu’il s’agissait de délivrer, et à l’image que j’allais donner de ma spécialité , un peu chevelu au départ , puis rapidement dégarni, mais jamais confus.

Quels sont les bienfaits d’un passage télévisé?

À l’évidence la notoriété qui est acquise a un effet démultiplicateur momentané sur le nombre d’appels téléphoniques. Mais est ce que cela représente un « boost » important pour le nombre de patients qu’il sera donné à opérer?

Dans mon expérience, cette notoriété est plutôt transitoire et factice ; cela entraîne à consulter des patients peu motivés, mais esclaves des modes, hésitants et parfois incapables de supporter sereinement une intervention toujours plus lourde qu’imaginée ; de plus , comme ils ne sont pas envoyés par le médecin de famille, beaucoup se nourrissent de rêves plutôt qu’à une conception précise de ce qu’ils peuvent espérer en réalité pour améliorer leur apparence ou état physique.

Donc la notoriété d’un chirurgien s’inscrit sur le long terme.

Pour moi le partenaire référent idéal est le médecin de famille ou les spécialistes en ORL en sénologie, en gynécologie, et en rhumatologie, du fait que je m’occupe d’opérer le visage, la silhouette féminine, et pratiquer la chirurgie de la main-ce qui entraîne naturellement des connexions avec ces spécialités.

Mais l’établissement de ces relations privilégiées avec les différents confrères soumis à plein de propositions des autres collègues de la spécialité, suppose un très long travail de relation professionnelle.

Le but ultime n’est pas de passer par les réseaux sociaux pour provoquer l’admiration ni l’enthousiasme, mais de donner une image de sérieux, de disponibilité professionnelle, et de compétence validée par des publications scientifiques.

Quels sont les inconvénients d’une scarification télévisée pour un chirurgien esthétique?

Parmi nos opérés, il y a toujours des patients insatisfaits ou des complications dont on est responsable, et que l’on regrette. Certains patients qui ont subi ces avatars seront profondément troublés par notre présence médiatique, ce qui peut les pousser à faire en retour une action en justice ou des réclamations financières, ou une mise à l’encan via une presse qui rôde pour exhumer les scandales affriolants.

Ainsi cette hyper visibilité médiatique, qui n’occupe qu’un moment dans notre tranche de vie professionnelle, peut devenir extrêmement préjudiciable en ligne. Un de mes éminents collègues, brillant chirurgien et homme sage parmi les sages, disait régulièrement « pour vivre heureux vivons cachés » !

Sans atteindre cette philosophie de la grotte sombre et secrète où se réfugie l’ego, il me semble qu’il y a une part de raisonnable dans une prudence étudiée devant les sollicitations médiatiques que nous sommes amenés à entendre.

De plus, du fait de la présence attentive et de la rigueur du Conseil de l’Ordre des médecins, et malheureusement de la jalousie patente des confrères dénonciateurs,il est formellement ‘interdit de présenter des patients en train d’être opérés, même avec leur accord.

L’acte chirurgical n’est pas un show télévisé. Mais nous pouvons démontrer des opérations via youtube dans des conditions de sérieux absolu, pour que des confrères de la même spécialité puissent prendre connaissance des innovations techniques que notre talent peut produire.

Quelle est l’intensité du sentiment moral et éthique chez le chirurgien esthétique?

Je ne peux parler ici que dans mon expérience personnelle et des élèves que j’ai été amené à former au cours de ma carrière. Ma certitude est que 95 % de mes collègues chirurgiens partagent cette idée de vouloir faire leur travail dans une très grande discrétion, avec une très grande application, et sans aucun désir de marcher sur la tête de leurs collègues pour avoir plus de patients, ce qui impliquerait d’avoir plus de complications statistiquement…

Mais il en est un certain nombre, notamment parmi ceux qui sont les plus jeunes et qui souhaitent accélérer leur chiffre d’affaires via une accélération de notoriété,ou pour des raisons purement égotistes, qui peuvent succomber à cette pulsion de devenir le général quand on commence à être devenir soldat.

Cela est d’autant plus visible à notre époque, où la starification d’un chirurgien passe par le fait qu’il opère des stars et des gens connus, qui sont susceptibles de leur renvoyer une image iconique.

C’est vrai que cela est un risque qui se trouve vérifié par des faits récents(TPMP du 5 mai 2022). Mais tant que ses collègues possèdent une formation technique satisfaisante, qu’ils jouissent d’une accréditation officielle valide, qu’ils sont responsables de leurs actes et de leurs complications, et qu’ils sont prêts à assumer les conséquences de leur hyper médiatisation, il faut reconnaître qu’ils donnent une image à la fois séduisante de notre spécialité.

Notre spécialité a une image écornée car la dimension mercantile et prosélyte de la chirurgie et médecine esthétique polluent celle d’une spécialité thérapeutique ; d’où la pulsion néfaste de l’état qui réclame une TVA à 20 % sur les actes médicaux en chirurgie esthétique !

Dans notre spécialité les mots les plus tapés sur Google sont  “stars ratées”!!

En conclusion,

Il faut reconnaître que le public et les journalistes ont besoin d’avoir des informations fiables concernant la chirurgie esthétique plastique et réparatrice, dont les progrès sont constants.

La demande évolue en nombre en fonction de l’état économique de la nation, et de la pression profonde d’une société en quête d’hyper narcissisme.

La seule validation de la présence médiatique d’un chirurgien esthétique me paraît tenir dans sa capacité à informer sur les causes et aussi les complications des opérations qu’il est amené à réaliser. Pour le moment il n’a pas besoin de montrer que sa main ne tremble pas, simplement que son esprit est clair et qu’il respecte une éthique professionnelle intangible.

17 janvier 2022
dessin par vladimir mitz

On parle souvent du caractère artistique du chirurgien esthétique, comparant son adresse chirurgicale à la virtuosité que manifeste le peintre ou le sculpteur, maniant habilement son pinceau ou son burin.
C’est vrai que (comme dans une activité artistique), l’expérience du chirurgien conduit à une forme de plénitude du rendu chirurgical, comparable à un tableau de la Renaissance aux belles formes harmonieuses, et aux couleurs chatoyantes.

Réussir l’opération du premier coup sans erreur!

Contrairement à l’artiste le chirurgien n’a pas le droit à l’erreur, bien que dans certains cas, il lui faille faire des retouches pour arriver à un résultat aussi parfait que possible; bien sûr; l’opération peut se prolonger, des petites retailles, reprises, modification des tissus sont parfois nécessaires pendant l’acte, mais une seule opération définitive est souhaitée par le patient super informé de nos jours, tolérant mal l’approximation et le retour au bloc pour reprise sous anesthésie.
Toutefois, comme dans l’art, le chirurgien esthétique connait l’inspiration du moment, ce qui rend son opération non pas aléatoire mais comportant un certain nombre de coups de bistouri variables dont le but final est d’arriver au résultat souhaité, non pas par un esprit chirurgical artistique, mais bien dans l’optique et le désir du patient demandeur d’une réparation d’un complexe.
C’est pourquoi on parle beaucoup plus d’une technique chirurgicale que d’un art de la chirurgie, bien que beaucoup de praticiens dans cette discipline se souhaitent intérieurement dignes d’un artiste et non point d’un moindre exécutant! Artisan plus qu’artiste, c’est ainsi que se voit la majorité des collègues en exercice.
Pourtant, à la différence fondamentale d’un artiste, le travail idéal du chirurgien esthétique est un rendu qui demeure INVISIBLE, Naturel, NON RETOUCHE!
Pas de félicitations glorieuses à attendre de ceux qui voient, remarquent ou critiquent un nez opéré d’évidence, ou un lifting si tendu que les oreilles se rapprochent du nez ou la bouche soit fendue en gueule de vieille carpe…

Une prédisposition génétique?

Un certain nombre de mes collègues sont issus de familles où il y avait un parent peintre ou sculpteur, designer ou publicitaire.
Ce n’était pas du tout mon cas;
Mon premier rapport à l’art est apparu bien tard quand j’étais étudiant en médecine, à la Faculté de Médecine des Saints-Pères à Paris.
Ce bâtiment hiératique, au fronton orné de sculptures célébrant la médecine antique, est situé en plein milieu des galeries parisiennes dévolu à l’art le plus moderne; c’est en me promenant dans ce quartier que j’ai découvert la beauté d’un tableau de Soutine, représentant la lune peinte à grandes flaques de blanc de zinc, en pleine nuit tourmentée parsemée de nuages éventés, tableau bien au-delà de mes moyens financiers à cette époque d’indigence pour moi; ce tableau qui m’a toujours fait rêver, était vendu dans une galerie spécialisée dans l’école de Paris dont la propriétaire, maligne, l’exposait en ayant changé le nom du peintre, pour éviter que l’œuvre ne soit volée par un amateur malhonnête!
Petit à petit, et dire que mes moyens me l’ont permis, j’ai acquis des œuvres de certains de mes patients qui, en tant qu’artistes me consultant par hasard, ont ressenti en moi une fibre artistique naissante, comme amateur d’art et non comme pratiquant.

Pratiquer un art pour éduquer l’œil et la main

Je me suis rendu compte cours de ces années que seule la pratique du dessin, et à moindre degré, de la peinture me permettait de mieux comprendre la qualité d’une œuvre artistique, et l’importance de la lumière reflétée par le corps humain ou par un objet: Cette constatation fondamentale a d’ailleurs beaucoup influé sur mes techniques de rajeunissement du visage chez les patients âgés, notamment en augmentant des volumes disparus au niveau des pommettes des joues ou des tempes;
C’est surtout la pratique de la sculpture sur le marbre ou sur des calcaires qui représente ma source de joie artistique la plus féconde, suivi par le dessin sous toutes ses formes; bien sûr la beauté de la femme et la volupté qu’elle dégage restent une source d’inspiration fondamentale, ce qui m’évite des pulsions disparates et plus ambiguës.

Finalement je ne considère pas les actes chirurgicaux comme une pratique artistique, mais la formation et l’exercice de l’art sont par contre un moteur fondamental dans mon analyse de chaque patient à opérer, et dans la prévision en 3D des volumes à améliorer à restituer ou à diminuer; l’exemple le plus frappant on est la plastie de réduction ou d’augmentation mammaire: Là où beaucoup de mes collègues ont besoin des ordinateurs ultra sophistiqués pour se représenter l’objectif final de leur intervention, j’ai développé une sorte d’instinct pour imaginer
les surfaces et les volumes à modifier pour parvenir au résultat idéal sans trop de perte de temps ni d’erreurs .

Par contre bien que j’apprécie l’art abstrait, celui-ci me semble plus difficile à intégrer en tant que substrat de pensée pour mon exercice de chirurgie au quotidien; je reconnais que la trouvaille de l’équilibre dans un tableau de Kandinsky, de Paul Klee ou des primitivistes russes est toujours une émotion forte, mais ne comporte pas d’arc-en-ciel d’inspiration pour la conception d’un acte opératoire, du moins en ce qui me concerne.

Chirurgien esthétique aimant l’art mais pas artiste total!

Je pense qu’il faut se méfier des chirurgiens esthétiques qui se considèrent comme des artistes; il y en a eu qui ont réussi cette double vocation, qui ont voulu faire des Expositions et VENDRE leurs œuvres comme tout peintre ou sculpteur en quête de renommée-en même temps qu’ils menaient une carrière chirurgicale; ce fut le cas du Suisse Rudi Meyer; mais on ne peut pas être grand en personnage dédoublé; beaucoup de mes collègues ont des talents de dessinateur ou d’artiste, comme feu mon ami Jacques le Pesteur, peintre de grand talent sous le nom de Boroffe; mais lui qui était un peintre extraordinaire, ayant étudié aux Beaux-Arts, ne voulait pas porter le même nom que le magnifique chirurgien qu’il était. Pourquoi?
Sans doute par une sorte de pudeur et par un instinct qui lui disait de bien séparer son activité professionnelle brillante, et sa pulsion artistique- pour laquelle il réservait une grande partie de son temps secret, s’ouvrant à des amitiés avec d’autres créateurs bien en dehors du monde du bistouri.
Mais l’art nourrit notre esprit scientifique, car être chirurgien, c’est être homme de technique, de raison, de cartésianisme auquel une bonne pincée d’instinct, de talent, d’inspiration, de doutes vient apporter son pesant d’or d’humanité et d’empathie.

20 novembre 2019
le docteur vladimir mitz au bloc opératoire
Solitude au bloc opératoire

Le chirurgien esthétique éprouve une grande solitude

En cette période troublée où la gestion nationale des problèmes de santé en France laisse à désirer et ressemble à une déroute économique, il me paraît opportun de rappeler la grande solitude du chirurgien en salle d’opération en dépit de la présence de l’ anesthésiste, d’infirmières diplômées (IBODE), des aides opératoires et autres intervenants occasionnels.

Nous sommes seuls à tenir le bistouri, en fin de compte, même si un robot venait à s’intercaler entre la chair fragile du patient et nous. Ce n’est pas un jeu que d’opérer un être humain ni une partie de simulateur. Les avocats guettent nos ratés plus ou moins allégués par des patients habitués maintenant à la Google instantanéité.

L’impact négatif d’une éprouvante contrainte administrative

Les formulaires, procédures, checklists sont là pour éviter que nous fassions des erreurs grossières, mais tout autour des microbes et virus sont aux aguets comme des chasseurs de proie au cours d’un safari Africain! Les infections “nosocomiales” sont une menace permanente malgré des gestes de désinfections tatillons et tenant d’une véritable mythologie de la prévention!

La chirurgie esthétique réussie dépend des mains expertes et d’une bonne indication opératoire

En plus de la dextérité indispensable pour ouvrir prestement , opérer efficacement , recoudre joliment, il faut assurer une présence humaniste avant l’intervention, faire les bons choix techniques, absorber la courbe d’apprentissage et assumer les échecs post opératoires, décider les reprises opératoires parfois en urgence, rassurer les familles et rétablir la confiance en lui même et en nous d’un patient très méfiant devant les structures branlantes de notre système de soins.

La rémunération des actes médicaux et chirurgicaux est notoirement  sous estimée par les pouvoirs publics

Le volet économique est désastreux, car les rémunérations qui faisaient autrefois la position d’un chirurgien et de son équipe n’ont pas été réellement réévaluées depuis 50 ans!

De notable autrefois, le chirurgien est devenu vulgaire prestataire de service , impliqué dans toute mauvaise évolution post opératoire , qu’on qualifie alors de conséquence d’un manque d’information préalable ou d’une perte de chance, ou de non respect du rapport bénéfice risque;

La chirurgie esthétique reste attractive en France où elle offre un espace de liberté et de dialogue

Néanmoins beaucoup de collègues chirurgiens de toute spécialité partent en retraite dès que possible, harassés de soucis qu’ils ne désirent plus assumer.

Pour ma part je continue d’opérer, car la chirurgie réparatrice et esthétique a ceci de particulier qu’elle concilie le désir de beauté et de grâce avec une nécessaire virtuosité technique qui en font une spécialité unique n son genre.

22 septembre 2019

Leur vie parfois tragique mais qui passe par une période brillante peut devenir un modèle dans lequel un individu moyen rêve de trouver le chemin de la gloire et de la reconnaissance ;

31 juillet 2019

Les tarifs en chirurgie esthétique et réparatrice sont entourés d’un halo se secrets et de mystère!

26 février 2019
nstagram, chirurgie esthétique et publicité

Instagram, chirurgie esthétique et publicité

instagram et publicité des chirurgiens esthétiques

vladimir mitz sur dailymotion: https://dai.ly/x732c1y

une émission télé récente a stigmatisé les dérives de chirurgiens esthétiques qui osaient publier des photos avant après de certains de leurs patients non avertis avant publication, et sans leur accord!!
le conseil de l’ordre des médecins bataille contre cette publicité à peine déguisée;
Néanmoins un devoir d’information existe, et beaucoup de patients veulent se référer à des résultats tangibles pour se décider en pleine connaissance de ce qui est possible!
Il y a donc une limite mouvante entre les 2 conceptions, mais tout patient a droit au refus de la publication de ses images personnelles quand elles sont jugées inappropriées ou simplement non désirées comme exposition sur la toile!!
J’ai réalisé une petite interview  concernant ce problème délicat ou déontologie, désir de bien faire et montrer le possible, parfois sans trop de discernement ou d’humilité peut conduire à es conflits désastreux!
La règle est que le patient DOIT ETRE CONSULTE ET AVERTI avant toute publication, avec un consentement signé..
lien Daily motion= https://dai.ly/x732c1y

Chirurgie esthétique, Instagram et publicité

 

La publicité en chirurgie esthétique est interdite par le Conseil de l’Ordre national des médecins;  paradoxalement chaque médecin a aussi un désir d’informer ses patients  sur les opérations qu’ il connaît bien,  qu’il réussit le plus souvent;  par ailleurs beaucoup de patients demandent de voir les résultats d’un chirurgien esthétique,  afin de s’assurer de sa compétence professionnelle et de son habileté technique!

Placé devant ces deux pulsions extrêmement contradictoires,  certains chirurgiens esthétiques ont cru un moment possible d’utiliser les réseaux sociaux pour faciliter l’accès des patients à des informations réalistes, véridiques,  et démonstratives;

La publication de résultats sur Facebook ou Instagram s’est ainsi considérablement développée,  au grand dam  des surveillants  professionnels de ces réseaux sociaux au conseil de l’ordre,

 

 ce qui est interdit  au chirurgien

 il est interdit de promouvoir par publicité directe une qualité personnelle d’un chirurgien(par exemple dire je suis le meilleur dans tel ou tel domaine d’activité:)en montrant des résultats,  et de ne pas avoir une attitude scientifique,  c’est-à-dire de ne pas  publier des résultats avec des statistiques  crédibles  dans des revues scientifiques authentifiées, consultables par tous les collègues:

il est interdit au chirurgien de montrer des visages ou des corps opérés  dont l’aspect est reconnaissable par des patients qui viendraient à connaître les personnes  présentées,  ou bien que des proches pourrait reconnaître:  ceci brise l’anonymat réclamé des patients qui sont ainsi jetés en pâture à la contemplation de visiteurs, dans les sites racoleurs ou dans les applications de type Facebook et Instagram!

 

ce qui est possible au chirurgien

 

il est du devoir du chirurgien d’expliquer au cas par cas devant chaque patient ce qu’il peut faire , et surtout d’informer le patient des complications que celui-ci peut redouter à l’issue d’une opération, qui comporte  toujours un risque statistique d’évolution fâcheuse!

que faire pour que l’on ne reconnaisse pas les personnes sur les photos présentées?

Le principe est de flouter  les yeux,  de dissimuler le regard,  ou de ne montrer que des parties d’un visage ou d’un corps sans les signes particuliers permettant la reconnaissance par un tiers;

dans le formulaire du consentement mutuel que le patient et le chirurgien doivent signer et qui est leur contrat mutuel  d’action chirurgicale,  il est précisé que le patient doit accepter que ses photographies puissent être montrées dans le cadre de congrès médicaux à d’autres professionnels de la chirurgie,  ou dans un but d’information;  il est donc très important que ce petit chapitre soit signalé au patient pour qu’il puisse accepter ou refuser ses dispositions!

 

15 février 2019
débat chirurgie esthetique du 9 février 20196, btp

débat chirurgie esthetique du 9 février 20196, btp

pour ou contre la chirurgie esthétique, un débat sur Balance ton post!

La chirurgie esthétique en question? les contre ont gagné à 66%!

Passer à la télévision n’est pas une sinécure!

 

La terrible censure

Être invité à une émission de télévision est toujours une aventure;  le passage en direct offre un immense avantage: il n’y aura pas de censure sur le plateau   en tant que chirurgien esthétique on peut dire tout ce que l’on veut sans être coupé si ce n’est par l’animateur!

 

Le redoutable maquillage

Tout commence avec le redoutable maquillage,  aux mains d’une experte maquilleuse qui parfois en fait trop pour jeter de la poudre aux yeux  c’est un moment où il vaut mieux fermer les yeux et faire confiance à la professionnelle de l’apparence, Elle peut cacher un début de calvitie,  corriger les poches sous les yeux  et dissimuler les signes  d’un âge  qui nous trahit!

pour ou contre la chirurgie esthétique, un débat sur Balance ton post!

Les voisins du plateau

Dans la célèbre  émission de Cyril Hanouna(balance Ton Post),  je me suis retrouvé assis inconfortablement à côté de 3 transformés par la chirurgie esthétique et par  la médecine esthétique;  ils étaient très actifs, agités, volubiles  et même démonstratifs; plaidant pour leur paroisse;  l’un d’entre eux devenu le KEN français après de multiples opérations, mettait  en avant la possibilité pour lui de devenir ainsi célèbre grâce à toutes ces opérations de chirurgie: donc il était très satisfait, car cela l’avait mis en avant dans les médias!

J’ai essayé personnellement de rester sobre et donner le maximum de renseignements concernant les principes de la chirurgie esthétique, et ai insisté sur  la nécessité pour nous de savoir dire non (en expliquant pourquoi on disait non à une opération demandée.

 

La qualité de l’animateur

Il faut reconnaître à Cyril Hanouna un art consommé pour relancer atténuer ou calmer le jeu au cours d’une émission où les autres intervenants ont  tous leurs mots à dire, ce e avec un très grand bon sens notamment de la part de Bernard Laporte,  le patron du rugby Français , de quelques dames présentes  qui n’ont pas enfoncé le métier de chirurgien esthétique!

 

En pleine nuit

Cette émission s’est déroulée en direct entre 1h et 2h du matin,  et elle a été visible en replay pendant 8 jours seulement: en effet un happening est survenu sur le plateau avec une spectatrice  qui s’est soudain totalement dénudée et a couru tout autour du plateau, en insistant au départ sur sa réussite mammaire et sa ressemblance à une star américaine célèbre!!

C’est probablement pour cette raison du happening nu que l’émission a été supprimée des replay…

pour ou contre la chirurgie esthétique, un débat sur Balance ton post! 

 La télévision est-elle  à fuir par les professionnels de la chirurgie esthétique?

Certainement non,  car il faut bien informer les patients d’une façon sobre et élégante  sur les possibilités de notre profession,  tout en avertissant des risques potentiels;

on entend constamment parler dans les médias de  décès suspects sur table d’opération,  de chirurgiens  cowboys de la profession, agissant sans aucune qualification,  de scandales tel celui impliquant des prothèses mammaires délictueuses……

Il faut bien contrebalancer tout cela, car une des  vérités à transmettre concernant la chirurgie esthétique en France est qu’elle y est pratiquée avec un niveau général de qualité exceptionnelle!

C’est  un domaine extrêmement sérieux où 95 % des patients expriment une grande  satisfaction concernant le changement corporel qu’ils ont supporté pour diminuer leur complexe au quotidien.

 

Mais au cours de ce débat tardif dans la nuit, animé avec brio par un Cyril Hanouna en grande forme, j’ai pu défendre une image sympathique et éthique de ma profession, en soulignant la nécessaire invisibilité de l’acte chirurgical , et le souci de bien valider “l’indication opératoire”, c’est à dire de savoir refuser d’opérer!

Entouré d’extrêmistes de la demande de chirurgie esthétique, il a fallu l’humour des intervenants et leur bon sens pour faire comprendre que la chirurgie esthétique, c’est avant tout une chirurgie réparatrice des imperfections et injustices de la nature, dans une société en pleine exposition permanente d’elle même.

Des intervenants “extrêmistes” ont plaidé leurs désirs de devenir autre, en fait ce qu’il voulaient dans la profonseur de leur être intime: tel le KEN français, qui a ainsi gagné notoriété et gloire, ube jeune femme aux lèvres proéminentes et au nez fin, fière es son apparence  contestable du point de vue de la sobriété du look que nius aimons tous, et un jeune homme ravi de sa pénoplastie d’élargissement et de son visage délicatement ciselé ; mais les intervenants ont souligné que ces demandes-à priori exagérées- témoignaient de désir individuel qui n’est pas généralisable; j’ai défendu cette opinion que nous devions agir avec subtilité pour réparer les injustices ressenties de la nature, et non pas créer des faux individus éclatants , sortant de leur fragile équilibre instable.

Pour ou contre la chirurgie esthétique, un débat sur Balance ton post!

que vous pouvez revoir jisqu’au 17 février sur le lien suivant

, en démarrant à la minute 40 :

https://www.mycanal.fr/actualites/balance-ton-post-ca-continue-emission-du-09-fevr-2019/h/11028359_50013

nb: ce lien est devenu inaccessible , à mons de le réclamer à canal +!

 

 

6 décembre 2018
Plasties mammaires (suites opératoires)

 Plasties mammaires (suites opératoires)

Plasties mammaires (suites opératoires): vous voulez tout savoir sur les soins à apporter après l’opération?

Vous venez d’être opérée d’une hypertrophie ou ptôse mammaire.
L’opération consiste à remodeler la peau et la glande mammaire  pour les remettre dans une meilleure position et leur donner une forme plus avantageuse.
Il existe de ce fait des cicatrices variables autour des aréoles,  verticale sous les aréoles et une courte dans le sillon sous mammaire. Ces cicatrices vont progressivement s’atténuer. Il n’xiste pas autant de cicatrices si l’opération a consisté en une simple liposuccion; Mais cela n’est possible que si la majorité de l’excédent de volume est lié à de la graisse et non pas à de la glande, qui n’est pas aspirable par liposuccion:

 Plasties mammaires (suites opératoires)

Vous n’aurez que peu de douleurs à la fin de l’intervention car le pansement qui a été fait soutient parfaitement la poitrine; quoique léger, il est perméable à l’air ,et efficace;

Plasties mammaires (suites opératoires) J+1

Le lendemain de votre opération un nouveau pansement pourra être éventuellement refait afin que vous puissiez observer déjà la forme des seins opérés ; dans d’autres cas, un pansement compressif sera remis en place jusqu’au 6ème 7ème jour post-opératoire. A ce moment là vous devrez prévoir et ne pas oublier un soutien-gorge qui vous maintiendra bien la poitrine en place (il permet de comprimer la cicatrice ,par exemple un soutien-gorge de sport en lycra boutonnable en avant.)

mais actuellement, j’utilise des pansements très légers qui permettent de contrôler facilement la forme de plastie mammaire obtenue; Les seins sont encore un peu hauts, ils vont redescendre un peu et se stabiliser vers la 6è semaine post op.

Plasties mammaires (suites opératoires) J+7
Les agrafes -si agrafes il y a-seront retirées  entre 7 et 14 jours post-opératoires ; il vous sera possible de vous doucher et de sécher les plaies au sèche cheveux tiède le jour même ainsi que les jours suivants.Un brumisateur d’eau fraiche fait aussi parfaitement l’affaire!

actuellement j’utilise plutôt des fils résorbables en 14 à 21 jours post op,! qui donnent une jole cicatrisation sans soucis  d’ablation de fils!

vous devrez brumiser une eau minérale et sécher au séchoir à cheveux, sans toucher aux pansements légers qui seront changés à J+7;

pendant cette semaine, sucre, chocolat et alcool sont formellement déconseillés pour diminuer les risques infectieux, liés à l’appétence des microbes pour le sucre circulant...

Plasties mammaires (suites opératoires) J+14

vous aurez un deuxième rendez-vous de soin vers le 14ème jour où seront enlevés les derniers fils, ou chngés les pansements ; il est utile de porter un soutien-gorge  tres léger(exemple= soutien gorge ou brassière de sport lavable) jour et nuit pendant un mois.Puis à votre guise,car il faut érotiser l’entourage!

Plasties mammaires (suites opératoires) J+30 à 45

Vous verrez votre poitrine évoluer pendant les 3 mois qui suivent.
Les seins vont en effet, un peu retomber car, en fin d’intervention, ils ont été volontairement placés trop haut et ont un aspect un peu en « concorde » c’est à dire que le mamelon louche un peu vers le bas. Mais, ceci s’amende très rapidement, et en 3 mois votre sein va prendre une forme plus naturelle du faitde la pesanteur.

Plasties mammaires (suites opératoires) les 4 mois suivants

La sensibilité des mamelons est diminuée pendant une période de 4 à 6 mois. Mais, vous pourrez exposer votre poitrine, sur le plan érotique, à partir de la fin du 1er mois.

Plasties mammaires (suites opératoires): les complications éventuelles  à traiter 

  • en post op immédiat, encore à la clinique, une complication à redouter, est un hématome expansif très important qui peut se constituer : le sein gonfle rapidement, devient très douloureux et saigne au-dessus du pansement. Dans ces conditions, il faut  appeler l’infirmière car une geste chirurgical peut s’avérer nécessaire :  cette complication survient dans les heures qui suivent l’opération, pendant l’hospitalisation. , et impose une reprise bénigne en bloc opératoire; votre chirurgien sera appelé en urgence!
    Heureusement, cette complication est très rare et survient dans un cas sur 200.*
  • Les autres petites complications qui peuvent survenir sont les 2 types : des petits hématomes bénins autour des mamelons et une impression de tension sur les seins ou des petites douleurs ou un petit suintement de la partie basse de la cicatrice.
    Tous ces petits ennuis peuvent être facilement corrigés et ne nécessitent pas de réintervention urgente : il suffit d’appeler l’infirmière qui vous conseillera sur la meilleure conduite à tenir dans chaque cas.
  • Une dernière complication est à mentionner mais tout à fait exceptionnelle : c’est la nécrose du mamelon.
    En effet, dans certains cas de gigantomastie par exemple, la chirurgie effectuée autour du mamelon peut entraîner des petits problèmes compromettant sa vascularisation. Des soins sont être nécessaires pendant une période de 6 semaines à 2 mois, tant que tous les mauvais tissus ne seront pas éliminés : une chirurgie secondaire peut être indiquée, permettant de reconstituer parfaitement le mamelon.
    Heureusement, avec notre technique, cette complication est absolument exceptionnelle.

Plasties mammaires (suites opératoires) : FAQ

  1. exposer vos seins au soleil? vous pourrez faire bronzer vos cicatrices dès la 6ème semaine post-opératoire.
    En tout cas, dans les premières semaines post-opératoires les cicatrices sont nettes et minces et vont progressivement se modifier et devenir plus visibles, sensiblement plus grosses. Elles resteront ainsi pendant quelques mois.
  2. Faut il masser les seins?  Pendant cette période, il faut que vous fassiez des massages : ces automassages sont très importants pour réorganiser les cellules de la cicatrice, ils permettent d’aplanir et d’affiner la cicatrice.
    Considérez donc importants ces massages si vous voulez avoir les cicatrices les plus jolies possibles.

Plasties mammaires (suites opératoires)
L’opération de plastie mammaire est particulièrement au point et vous donnera un bon résultat si elle est pratiquée dans de bonnes conditions tant médicales que psychologiques.
Nous avons mis au point des opérations à cicatrices limitées (parfois réduites à la seule sous mammaire ou à la seule péri-aréolaire) qui pourront vous être proposées si votre cas le permet.

Un dernier conseil : plus jeune l’opération sera pratiquée, meilleur sera le résultat !car le bénéfice physique et psychique seront présents plus vite!

ci dessous  des explications en vidéo sur la réduction  esthétique et fonctionnelle  de l’hypertrophie mammaire:une jolie réduction des seins

voyez cette vidéo de résultat:  une jolie réduction des seins

24 octobre 2018

Chirurgie esthétique chez l’adolescent(e)

 

adam et eve dessin vladimir mtz

Chirurgie esthétique chez l’adolescent: adam et eve dessin vladimir mtz

Chirurgie esthétique chez l’adolescent: des selfies troublants!

Ce thème est très d’actualité, compte tenu de l’importance en nombre des selfies plus ou moins “trafiqués”, qui témoignent de l’importance de l’image vue et ressentie par les “jeunes”, parfois avec défiance, ou insatisfaction;

Adolescentss, des opérations bien connues et bien maîtrisées

Opérer des adolescents se fait depuis longtemps(oreilles décollées, déformations mammaires comme les seins énormes ou tubéreux), déformations nasales majeures, et même des déformations cranio faciales ou des défauts d’ordre malformatif( fentes labiopalatines et leurs séquelles nasales, labiales, pharyngées) mais la demande récente est plus singulière: profiloplastie , pour sortir vite d’une image familiale contraignante,augmentation mammaire sous la pulsion des téléréalités provocantes, chirurgie de l’intime à cause de phénomènes de mode ou de visionnages précoces des apparences sexuelles, etc…

chirurgie esthétique chez l’adolescent:écouter la demande, évaluer la réalité du complexe, confronter en famille

Toutefois ces demandes de chirurgie chez l’adolescent doivent être tempérées par le chirurgien esthétique, avec l’absolue nécessité de créer un consensus familial pour ne pas céder à des demandes impulsives et déraisonnables! Une opération plus précoce peut débarasser d’un complexe oppressant , à condition que la réalité de la déformation soit avérée, et que la gêne soit plus importante que les aléas d’un geste chirurgical, avec son lot de complications, d’insatisfactions et de désillusions. Si l’opération décidée est réussie, après une information préalable qui calme les doutes, il est constant de rendre ces adolescents mieux dans leur peau, et libérés de leurs angoisses  d’apparence, susceptibles de troubler leurs études ou leur entrée dans la vie affective et sentimentale toute proche.

Les opérations les plus fréquentes en chirurgie esthétique chez l’adolescent(e):liste non exhaustive:

  1. tête et cou: nez, oreilles décollées ou déformées,  anomalie de profil nez menton, asymétrie du crâne, lèvres trop fines
  2. torse: gynécomastie masculine, seins tubéreux, seins hypertrophiques , aplasie mammaire, asymétrie mammaire; thorax en entonnoir, syndrome de Poland; voyez le site https://sites.google.com/site/seinsvladimirmitzcom/:
  3. membres et bassin : anomalies de la silhouette, excès graisseux, culotte de cheval, gros mollets, grosses chevilles, anomalies de la sphère génitale intime(labiaplasties et autres opérations )
  4. main: syndactylie, doigts en crochet, lésions vasculaires
  5. désir excessif de ressembler à une star ou à une image iconique: regardez avec curiosité l’émission de C8 du 09 02 20198(Balance Ton Post, Cyrille Hanouna, pour ou contre la chirurgie esthétique , avec le Dr Vladimir Mitz, à partir de la minute 40: https://www.mycanal.fr/actualites/balance-ton-post-ca-continue-emission-du-09-fevr-2019/h/11028359_50013
  6. une émission portant sur la chirurgie esthétique chez l’adolescent sur canal +, l’info du vrai du 7 mars 2019:

https://www.mycanal.fr/actualites/l-info-du-vrai-le-mag-emission-du-06-mars-2019/h/11141470_50001

chirurgie esthétique adolescent

chirurgie esthétique adolescent

docteur vladimir mitz

docteur vladimir mitz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Conclusion,

La chirurgie esthétique chez l’adolescent justifie une écoute sympathique,  mais aussi une méfiance bienveillante pour ne pas céder trop facilement à la demande pressante et parfois  surinvestie ; dans tous les cas on recherchera un  consensus familial. Si tout cela a fonctionné correctement, alors les résultats d’une opération de chirurgie esthétique bien conduite seront positifs et le complexe s’évanouira.

une émission a un peu abordé ce roblème à la télé; balnace ton post , avec Cyril Hanouna, le 9 février 2019: allez sur: après la minute 40!

https://www.mycanal.fr/actualites/balance-ton-post-ca-continue-emission-du-09-fevr-2019/h/11028359_50013,     

 

24 août 2018
art chirurgie esthétique
déformation du cou avec l'âge

plis du cou et cordes platysmales

plis du cou ou cordes platysmales

par le docteur vladimir mitz, chirurgien esthétique à paris

Lorsque le cou vieillit, en plus de l’excédent de peau,  des fanons verticaux ou  cordes apparaissent: formant des plis du cou disgracieux, des cordes  verticales surviennent: ces signes de vieillissement , plis du cou ou cordes platysmales, sont difficiles à traiter: malgré un lifting cervicofacial bien fait, les cordes platysmales peuvent récidiver!

Les plis du cou ou cordes platysmales témoignent d’une dégradation des vertèbres et de la colonne cervicale qui perd de sa rectitude, et se courbe; En réaction les muscles du cou se contractent;En arrière du cou, on ne voit rien; mais au devant apparaissent des cordes ou fanons, sous forme de plis disgracieux, parfois enrobés de tissus gras, pouvant former un cou de dindon; Ces déformations agacent les patients qui voient ainsi des signes génétiques parfois apparaitre, et des déformations difficiles à accepter.

Elles sont nommées cordes platysmales parce qu’elles sont constituées par les fibres musculaires du peaucier du cou, ou muscle PLATYSMA; c’est le muscle de la grimace, qui attire les coins de la bouche vers le bas, lors de la grimace;

De plus, de la graisse accumulée localement peut venir accentuer la déformation, créant alors un aspect très disgracieux en poche graisseuse flasque et tremblotante, que les petit enfants secouent en se moquant des personnes qui e, sont affublées!

En 1995, j’avais l’intuition que les plis du cou n’étaient pas liées à un simple relâchement musculaire, mais plutôt à une hypercontraction!

C’est ce que mon élève et billant assistant P.KNIPPER  a démontré par des électromyogrammes; du coup, nous avons associé un traitement par botox de ces cordes, avec un protocole particulier, et avec succès!

Un article récent dans la prestigieuse revue PRS américaine dit la même chose sans nous citer!!

je signale nos travaux pour les lecteurs curieux et friands de la prééminence tricolore…


KNIPPER P., MITZ V., LEMERLE J.P.L. – Cervicoplastie expérimentale: correction de l’angle cervico-mentonnier par la suspension postéro-supérieure de l’os hyoïde. Etude sur vingt pièces de dissection anatomique. – Ann. Chir. Plast. Esthét., 1996, 41, n° 6.


Is it necessary to suture the platysma muscles on the midline to improve the cervical profile? An anatomic study using 20 cadavers.

Knipper P, Mitz V, Maladry D, Saad G.Ann Plast Surg. 1997 Dec;39(6):566-72.

*vous pouvez aussi vous référer, à propos des plis du cou et des cordes platysmalesn aux articles contenus dans mon google  site dédié:https://sites.google.com/site/neckliftvladimirmitzcom/

le beau cou , dessin V.MITZ

le platysma du cou, dessin par vladimir mitz