Recherche et Actualités

Étiquette : docmitz

25 juillet 2022

Un point sur la Chirurgie esthétique de la face ou esthétic facial surgery

Un livre remarquable a été publié en 2021 par Juarez M Avelar, un ami chirurgien esthétique au Brésil, paru aux éditions Springer, avec la contribution de 105 auteurs dont 3 articles par moi-même.
Ce livre est une véritable Somme sur toutes les techniques de lifting cervico-facial ou segmentaire, de blépharoplasties, d’augmentation de volume pour rajeunir le visage. Mais un bon quart du livre traite aussi des complications après lifting cervico-facial et des possibilités d’y remédier ; pratiquement toutes les controverses modernes sont abordées décrites par les auteurs eux-mêmes qui affectionnent tel ou telle technique spécifique. Ce livre est donc une mine de renseignements et d’enseignements.
Quelques articles sortent du lot car ils apportent quelque chose de nouveau et qui mérite d’être connu.
Bien sûr au début de l’ouvrage le docteur Avelar (qui fut l’élève de Ivo Pitanguy, le roi de la chirurgie esthétique au Brésil, lui rend un hommage appuyé.
J’ai personnellement contribué à ce livre en rédigeant l’historique de ma découverte du SMAS qui a permis de renouveler les techniques de lifting en agissant sur les plans profonds. Après avoir été vilipendé, cette nouvelle conception de la structure du visage a permis l’apparition de nouvelles techniques opératoires multiplans ; certes le suédois Tord Skoog, après d’autres chirurgiens du début du siècle, s’étaient déjà aperçus qu’un feuillet dissécable(individualisable) doublait la peau du visage ; mais c’est le génial Skoog qui osa et fut le premier à opérer les muscles peauciers du cou en les sectionnant pour les retendre.
Puis après ma découverte qui permettait de comprendre la structure et la fonction du SMAS dans sa globalité, c’est un chirurgien américain, John Owsley, de San Francisco qui suivit ma démarche anatomo-chirurgicale, ouvrant à tous les collègues une nouvelle voie opératoire ;
Je décris ainsi dans ce livre la technique du lifting biplan puis celle du microlift beaucoup plus léger qui permet de concurrencer la méthode des fils tenseurs qui est pratiqué par les médecins esthétiques.
Le professeur Avelar décrit quant à lui, entre autres chapitres, une technique de tunnelisation sous-cutanée pour éviter de blesser les vaisseaux sanguins et les nerfs de surface, ce en maniant les ciseaux ou le bistouri quand on décolle les tissus pour les retendre. C’est une tunnelisation née de la technique de liposuccion imaginée par Yves Gérard Illouz en France en 1978. Un peu comme dans les microlifts que j’utilise, Avelar ne coupe pas tous les ligaments suspenseurs de la face (ligaments de Furnas) mais les libère par une douce manipulation des canules afin de pouvoir retendre les tissus de surface, en associant une liposuccion de la moitié inférieure du visage. J’ai appelé cette dernière façon de faire “le lipolift” car je l’ai aussi beaucoup utilisé pour dégraisser la moitié inférieure du visage et du cou y compris au niveau des bajoues. Cette technique permet une rétraction cutanée d’environ 20 % et peut même parfois éviter d’enlever de la peau chez les patients jeunes.

Le docteur Claudio Cardoso de Castro (qui a été le premier à décrire les différentes variantes anatomiques des muscles platysmas du cou, responsables des fanons si marqués chez certains patients âgés) a rédigé un chapitre remarquable pour montrer comment il parvient à restaurer le contour du bas du visage.
Plusieurs chapitres sont consacrés au traitement spécifique de la distension du SMAS et des techniques de sa manipulation, incisions et rétention.
Mais j’ai trouvé un chapitre très important écrit par le docteur Luiz Toledo, un grand chirurgien plasticien contributeur de beaucoup de techniques innovantes en matière de silhouette plastie, et qui a écrit un article sur le lifting associé aux greffes de graisse (lipofilling), techniques volumatrices qui sont très à la mode en ce moment.
Je me souviens dans les années 1980 d’être allé à Rio de Janeiro et avoir présenté pendant le congrès national brésilien, le lifting rajeunissant et volumétrique devant un aéropage impressionnant, présidé par le professeur Pitanguy : Je décrivais alors l’augmentation faciale avec des fragments de SMAS et des injections graisseuses ciblées.
Le professeur Avelar n’a pas pu résister d’ajouter un article sur le lifting associé aux réparations des oreilles, car recréer une oreille à partir de presque rien est une de ses spécialités, marotte qui l’a poussé jusqu’à des reconstructions quasi parfaites.
Le docteur Tomas Nassif décrit sa technique astucieuse de lifting maîtrisé dans ce livre imposant.
Les complications des liftings, physiques et psychologiques sont abordées ; un chapitre concernant l’attitude réparatrice en cas de paralysie faciale iatrogène a été écrit par le grand microchirurgien et plasticien Fausto Viterbo.

Les traitements des paupières vieillissantes, par des blépharoplasties diverses, les liftings régionaux ou segmentaires sont présents dans l’ouvrage, et aussi les liftings purement endoscopiques sans cicatrices- mais alors aucune peau excédentaire n’est enlevée ;
Les traitements rajeunissants de la peau par des ondes de surface ne ne sont pas oubliés.

Ce livre existe aussi accessible par Internet pour les spécialistes ; il est rédigé en anglais. Je me permets dans ce court article résumant un ouvrage fondamental, d’ associer deux photos avant après, l’une d’un cas personnel après microlift, et l’autre après un lifting volumétrique pratiqué par le professeur Toledo.

Lifting volumateurMicrolift

Un livre donc qui fera date, ne serait-ce que par le nombre des contributeurs, et la variété des techniques présentées, toutes pratiquées avec une grande expérience et beaucoup d’objectivité.

5 juillet 2022
Les innovations en matière de nouvelles techniques opératoires sont souvent oubliées après 10 ans et “redécouvertes” par un autre chirurgien!
C’est le cas dela transposition de la graisse sous orbitaire pour combler des cernes ou la vallée des larmes …

1 juillet 2021
photo patiente opération

Recommandations  avant une opération de chirurgie esthétique à paris

Ces quelques conseils simples sont destinés à vous éviter des complications post opératoires, et éviter de vous faire entrer dans la malheureuse cohorte des mécontents  de la chirurgie esthétique !
Pour une opération réussie  en chirurgie esthétique à  Paris, il vous faut suivre ces quelques principes simples , fruits de mon expérience !
Cela  vous permettra d’aborder une future opération avec sérénité!
Aucune opération n’est anodine! suivez ces conseils avant une opération, que  vous pouvez aussi lire dans certains de mes livres écrits et publiés, notamment le dernier paru aux éditions Flammarion:

LES 10 COMMANDEMENTS avant une opération chirurgicale

1) Dès J-7 sucre chocolat alcool diminuez pour moins suppurer(le sucre est le pétrole des microbes!)
2) J-5 environ l’anesthésiste  à la clinique consultez pour  vous  sécuriser(l’anesthésiste est le copilote de l’opération)
3) Vos affaires de toilette préparez(précaution basique)
4) La clinique repérez,pour vous sécuriser
5) Parking voiture accompagnant à repérer…
6) Vérifiez hôtels présents à proximité( parfois tarifs hôtelier moins cher que dans les cliniques!)
7) Votre chirurgien seulement au bloc verrez (visites dangereuses dans les chambres d’hospi plus ou moins contaminées)
8) Horaire opératoire: il peut fluctuer – imprévu, urgences qui s’intercalent dans le programme opératoire: demandez à l’infirmière d’étage ce qu’il en est si votre horaire n’est pas respecté.
9) Douche préopératoire à la maison exigée: l’antisepsie commence chez vous à la maison!
10) Humour et confiance conservez!! se faire opérer pour du mieux est un moment à savourer!

Chirurgie esthétique Paris:  quelques conseils très importants et pratiques!

Conseils préopératoires : conseils additionnels avant une opération programmée:
1. Repérer la clinique quelques jours auparavant pour diminuer votre stress bien normal
2. Consulter l’anesthésiste dans les 8 jours qui précèdent l’opération, par sécurité
3. Garder le sens de l’humour, mais douchez vous avant d’entrer en clinique!!
4. Être à jeun strict (ni eau, café, sucre, etc…) 6 h avant le coup de bistouri est indispensable légalement
5. Venir accompagné, c’est plus rassurant, et confortable
6. Prévenir l’entourage de la destination: qu’on ne vous croit pas disparu(e)!
7. Vérifier et apportez vos affaires de toilette, si hospitalisation prévue: sinon cela vous sera facturé en plus
8. Emmener la carte vitale , carte de crédit et chéquiers, photos préop !!
9. Si possible, emmener des photos de jeunesse, et écrivez vos demandes particulières  ; seul le programme prévu sur le devis et le consentement mutuel peut être effectué à l’exclusion de toute demande de dernière minute!
10. Ne pas oublier (si nécessaire) les documents complémentaires scanner du nez, mammographies, radios des mains ou des doigts, examens biologiques, etc…

Chirurgie esthétique Paris: Conseils avant une opération:

ci dessous la clinique du LOUVRE où j’opère présentement:

p1030634.jpg - 1.48 Mb

Voici un de mes sites où vous trouverez des articles sympas:
https://vivelachirurgieesthetique.com/


 

 

QUESTIONS REPONSES FREQUENTES CONCERNANT UNE CHIRURGIE ESTHETIQUE A PARIS

1 Puis je prendre des comprimés d’arnica  avant l’opération , pour mieux cicatriser? 

la réponse est oui, pourquoi pas ; mais on a pas la preuve scientifique de leur efficacité, comme actuellement avec l’hydrochlorure de  chloroquine dans le traitement précoce du COVID 19;

Je prends des anticoagulants chaque jour; Dois je les stopper avant l’opération, et combien de jours avant?

la réponse est sans doute, en fonction de leur efficacité et rémanence; c’est l’anesthésiste au cours de la consultation préopératoire qui vous pilotera au mieux à ce sujet, afin que votre intervention ne devienne pas trop hémoragique, en fonction de sa gravité.

3 je me sens fievreux(se), à la veille de l’intervention; dois je annuler?

la réponse est pas forcément; si vous avez 39°, des frissons , mal à à la gorge, une toux opinoâtre ou de la diarrhée, oui annulez; par contre si les signes sont légers, la décision se prendra au bloc opératoire, quand l’anesthésite examinera votre gorge avant de vous endormir; il nous arrive 4 ou 5 fois par an d’annuler une opération au bloc opéraoire, par souci de ne pas vous mettre en  danger par une opération innoportune, qu’il vaudra mieux repousser d’au moins 15 jours.

4 j’ai oublié ma carte vitale, mes papiers d’idendité, mon chéquier, ou mes moyens de paiement prévus

la réponse est qu’il est nécessaire qu’un membre de votre famille ou vous même les récupériez en urgence; en effet l’administration dela clinique ne peut valider votre entrée sans ces éléments fondateurs de votre recevabilité et certification d’idendité et de solvabilité.

5 j’ai très peur de me faire opérer, je ne sens pas cette opération pourtant prévue de longue date!

La réponse est rassurez vous; vous n’êtes pas obligé(e) de vous faire opérer si vous n’êtes pas à l’aise avec cette prise de décision; Une annulation reste possible jusqu’au dernier moment, sans rancune; Certains établissements demandent toutefois une petite caution en cas d’annulation d’opération sans raison médicale valable; mais en tant que médecin nous nous evons de respecter votre choix quel qu’il soit.

 

25 mai 2021
après lifting frontal endoscopique

Une bonne solution alternative est la réalisation d’un lifting frontal endoscopique ;
J’ai personnellement simplifié la technique, en m’apercevant qu’avec un peu d’expérience on peut éviter l’endoscopie pour affaiblir les muscles frontaux (créant les rides horizontales) et corrugateurs (responsables des rides du lion), par des gestes ciblés au travers de trois petites cicatrices dans les cheveux.

Quelle est la technique ?

Elle impose une anesthésie générale dans une salle d’opération stérile ; mais le séjour est en ambulatoire, donc vous pouvez sortir le soir même.
Une incision médiane et 2 incisions latérales dans les cheveux permettent d’aborder en sous-périosté les muscles responsables des rides qui vous déparent ; un ruginage extensif (dissection appuyée) permet d’affaiblir les muscles incriminés sans les détruire totalement ; cette action entraîne leur paralysie sans créer de creux inesthétiques, comme le ferait leur ablation totale.
Les points d’entrée sont refermés avec du fil résorbable.

Quels sont les résultats de ce lifting frontal a minima ?

Ils sont bons et très bons dans 80 % des cas dans mon expérience : Après une phase de gonflement qui dure une semaine à 10 jours, le front redevient lisse ; je laisse personnellement une activité musculaire au-dessus des sourcils, pour ne pas entraîner un front totalement figé paralytique, et préserver un minimum expression tel l’étonnement ou la colère ;
Dans 20% des cas j’ai observé une insuffisance partielle de résultat ou une récidive de l’apparition des rides après un an, obligeant à compléter l’opération par des injections de botox ; les patientes en effet ont préféré ne pas subir une seconde opération pour des raisons financières.
Dans les bons cas l’opération a donné un résultat stable pendant au moins 10 ans. La cicatrisation du muscle frontal a pu redonner l’apparition de rides, mais dans une intensité nettement moindre à celle d’origine.

Quelles sont les complications ?

Un œdème avec des hématomes peut durer une quinzaine de jours ; les douleurs sont minimes et très acceptables ; une asymétrie peut apparaître si l’opération n’a pas été menée judicieusement ;
C’est surtout la récidive rapide des rides qui peut survenir chez les patientes aux muscles très épais : L’opérateur devra donc s’assurer qu’il a bien affaibli les muscles pendant l’opération.

En conclusion le lifting frontal par endoscopie, ou simplement par ruginage étendu, permet aux patientes résistantes au botox ou pour celles qui n’en veulent pas, de bénéficier d’un lissage de leur front au niveau des rides horizontales ou de leurs rides du lion.

avant lifting frontal endoscopique
après lifting frontal endoscopique
21 août 2020
augmentation mammaire spectaculaire

Quelle alternative aux implants mammaires ?

Beaucoup a été dit sur les tentatives de remplacer les prothèses mammaires par d’autres techniques chirurgicales:

1) Le lipofilling est très certainement la méthode la plus extraordinaire car il permet le prendre sur la patiente ce qui sera nécessaire pour augmenter une poitrine défaillante!
Mais encore faut-il pour cela que la patiente présente des réserves suffisantes de graisse à prélever!

De plus on sait que chaque séance de lipofilling ne permet d’augmenter la poitrine que d’un demi bonnet…
Dans ces conditions beaucoup de collègues recommandent de faire un lipofilling sous-cutané, de surface, en même temps que l’on implante ‘une prothèse mammaire moyennement volumineuse; cela permet d’estomper stopper les bords de la prothèse et d’éviter l’aspect trop apparent d’une prothèse mammaire, que l’on met actuellement en position rétro glandulaire plutôt que rétro musculaire, afin d’éviter la valse des prothèses muscles pectoraux se contractent; j’ai personnellement utilisé cette méthode depuis les années 2000!

2) Les injections de macrolane sont actuellement interdites en France dans les seins. Elles ont tendance à faire des kystes à moyen et long terme et n’offrent à mon avis aucun intérêt thérapeutique!

3) Le renouveau des prothèses mammaires reste à venir: des prothèses plus légères que celles remplies de silicone sont à !’étude; les prothèses macrotexturées ont été bannies au profit des prothèses microtexturées ou lisses, afin d’éviter le risque de lymphome à grandes cellules qui a provoqué un scandale sanitaire encore récent, heureusement très limité en fréquence!

4) La crise Covid 19 a entériné un certain arrêt de l’activité de chirurgie esthétique, y compris en matière d’implantation mammaire(selon les chiffres des fabricants), mais le virus ne persistera pas éternellement…

5) Un dernier point consiste dans la voie d’abord les implants mammaires: bien que contestée par beaucoup de mes collègues, la voie axillaire garde de ma préférence car les cicatrices sont réellement invisibles le plus souvent, il est très très plaisant, quand une patiente me dit que même le radiologue n’a pas remarqué qu’elle avait des prothèses mammaires avant d’effectuer sa mammographie, car il ne voyait pas de cicatrice apparente au niveau de l’aréole ou sous le sein!!

20 avril 2020

Le 20 avril 2020

chirurgie esthétique à paris: Pour être en forme, vivement un petit café du matin dans des cafés conviviaux et une reprise des activités qui nous taraude, moi et les collègues qui voulons contribuer à la renaissance du bonheur de survivre!
Mes mains ont beau jouer du piano ou dessiner, c’est biel le bistouri et la concentration au blox opératoire qui sont mes moteurs du quotidien, halte au Virus Covid 19, avec toutes les mesures barrières et les précautions d’antisepsie indispensables!

vladimir mitz au café en 2020

Le docteur mitz vladimir au café

8 avril 2020
dessin de nu par le docteur Vladimir Mitz
  1. Le rajeunissement du visage(volumes) : de plus en plus de collègues-dont moi-même- insistons sur la possibilité de restaurer les volumes d’un visage qui se creuse, au moyen d’un lipofilling ciblé, en association d’un lifting+ SMAS contemporain

  2. Les liftings : ils sont demandés dès l’apparition de petites bajoues ou de plis du cou ; le MICROLIFT que j’ai décrit est une bonne solution avec peu d’éviction et un bon résultat naturel par chirurgie douce sans fils tenseurs-mais on enlève la peau qui est en trop !

  3. Des lèvres pulpeuses naturelles : halte aux lèvres en canard, exagérées ! Une discrète augmentation est jolie, un excès trahit un désordre…

  4. Les paupières : la technique « FERRARI » permet d’enlever la peau tombante au coin des yeux ; l’association à un ptosis (distension du muscle releveur donnant un regard éteint) sera traitée dans le même temps opératoire, à la paupière supérieure ; les cernes- problème ultra fréquent-ne sont guère améliorés sur le long terme par des injections, mais plutôt par un redrapage musculo-cutané de la paupière inférieure.

  5. Les rhinoplasties : des techniques par voie ouverte avec cicatrice de la columelle, ou enfoncement de l’arête du nez sans ostéotomies reviennent à la mode ; Mais elles sont ainsi réinventées tous les 10 ans puis vite abandonnées car peu probantes ; je préfère les voies fermées SANS cicatrices visibles et un nez resculpté avec art et délicatesse, différent pour chaque patient.

  6. L’augmentation des seins : le lipofilling-quand la patiente a des réserves de graisse suffisantes- peut être une solution alternative valable, mais il faudra au moins 2 sessions opératoires ; Les prothèses mammaires en gel de silicone n’ont pas dit leur dernier mot, et restent très employées, car la nouvelle génération d’implants peut durer 10 ans et sera exempte de l’apparition de lymphomes à grande cellules : ceux-ci sont causées surtout par des prothèses macro-texturées filamenteuses.

  7. La chirurgie des seins trop gros ou tombants : les opérations de réduction mammaire ou de cure de la ptose mammaire sont maintenant très au point.  Une des opérations les plus génératrice d’insatisfaction opératoire est la ptose mammaire avec sein vidé, car il faut associer une augmentation du volume et un redrapage cutané contemporain, ce qui peut parfois ne pas donner le résultat idéal escompté ; une retouche peut être nécessaire.

  8. La chirurgie esthétique et réparatrice des bras et des cuisses : ces opérations sont très fréquentes à cause des nombreux cas d’amaigrissement massif après opérations bariatriques ; on en rapprochera les liftings de fesse et les body lifts ; il faut savoir tempérer les demandes d’opérations combinées lourdes qui sont source du maximum de complications opératoires, et organiser les séances opératoires d’une façon personnalisée en fonction de la gêne ressentie.

  9. La chirurgie du ventre, du pubis, des fesses, des grosses jambes : toutes ces opérations ont bénéficié des techniques récentes de liposuccion avec infiltration préalable de sérum adrénaliné+= anesthésiques locaux, ce qui permet d’éviter les transfusions et des suites douloureuses et lourdes ; le traitement anticoagulant quasi systématique permet de lutter contre la phlébite et l’embolie, dont on a recensé des cas mortels après lipofilling fessier intramusculaire imprudent.

  10. La chirurgie génitale intime : ce domaine est en pleine expansion, y compris celui de la chirurgie transgenre ; personnellement j’ai opté depuis longtemps pour une technique de labiaplastie (réduction des petites lèvres génitales hypertrophiées en aile de papillon) par résection modelante longitudinale, et non en V, qui donne trop de soucis en postopératoire.

  11. Les injections en médecine esthétique, botox et fillers : elles sont triomphalement en tête du hit-parade des actes de médecine esthétique, à juste titre ; mais il faut bien choisir les substances injectées qui doivent être fiables, efficaces longtemps, non allergisantes et ne provoquant pas de réactions sous formes d’induration préoccupantes ; elles s’appliquent à tout le visage, tous les contours à restaurer, tous les volumes à augmenter ; Les différents botox ont trouvé des applications en matière de migraine et d’hypersudation des aisselles !

  12. Lasers, ultra fréquence, cryolipolyse : ces appareillages sont la clef d’une réussite en médecine esthétique ; personnellement, j’évite, car je suis resté un homme du bistouri, un chirurgien passionné !

  13. L’écoute en préopératoire de la chirurgie esthétique : Les travaux des psychologues montent qu’un patient anxieux a besoin de 20 minutes au minimum pour exprimer ses désarrois ; impossible donc d’envisager des consultations courtes, même si en temps de COVID 2019, des solutions de Visio consultations ou télé consultations ont vu le jour avec un grand succès. Rien ne vaut une consultation réelle avec examen clinique et palpation des tissus irremplaçable ; C’est que nous constatons au cours de notre staff mensuel à la clinique avec mes collègues, pour conseiller gratuitement les cas compliqués ou ratés qui viennent nous demander un avis professionnel désintéressé.

  14. Les retouches en chirurgie esthétique : elles font partie de l’information initiale que chaque patient doit entendre, car il y a entre 2 et 5% des cas, en fonction des types d’opération, qui ont une évolution imprévue et qu’il conviendra de réopérer ou d’améliorer après 6 mois ou mieux, 1 an de délai après le premier acte.

  15. Tarifs et TVA en chirurgie esthétique à paris: les tarifs en Europe sont certes plus chers que dans certains pays où règne la loi du tourisme médical effréné ; les chirurgiens de ces pays ont souvent fait leurs études en France, leur professionnalisme n’est pas en cause ; mais la distance lointaine, la nécessité de réparer des ennuis postopératoires imprévus sont à prendre en considération ; la TVA à 20% s’applique aux actes esthétiques non réparateurs, ni codés par la Sécurité Sociale en temps qu’acte médical à bénéfice de santé avéré.

  16. Les ratés après chirurgie esthétique : ils continuent à faire la une des médias sauf en temps de COVID ! c’est notre responsabilité de les assumer car les seuls chirurgiens qui n’ont jamais de ratés sont ceux qui n’opèrent pas !Notre fierté d’être aussi chirurgien réparateur est justement de rattraper les échecs, évolutions défavorables ou complications que tous nous rencontrons à un moment ou à un autre de notre carrière ; Ainsi une longue expérience évite de pratiquer des opérations peu sûres ou aventureuses, au profit d’un technique opératoire plus établie, et maîtrisée.

  17. dessin de nu par le docteur Vladimir Mitz

    dessin de nu par le docteur Vladimir Mitz

31 mars 2020
visage masqué covid

visage masqué covid dessin vladimir mitz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La pandémie du COVID  ravage le monde et a bloqué nos activités opératoires non urgentes. la clinique où je ravaille se prépare à acueillir le surplus des malheureux  insuffisants respiratoires , ne nécessitant pas de lourde réanimation; une polémique imbécile freine la prescription du traitement du Pr Raoult, qui pour le moment est la seule alternative pour tenter quelque chose d’utile à un grand nombre de contaminés, dès le début de la maladie, afin de faire chuter la charge virale;

j’espère que nous pourrons tous y avoir accès en attendant un traitement plus ciblé , ou un vaccin prochain;

en attendant un confinement quasi moyen âgeux est nécessaire, avec des mesures hygiéniques et un blocage de toute vie sociale;

profitez de mon site https://www.vladimir-mitz.com/ pour vous renseigner en matière de chirurgie esthétique à paris 2020;

26 février 2019
nstagram, chirurgie esthétique et publicité

Instagram, chirurgie esthétique et publicité

instagram et publicité des chirurgiens esthétiques

vladimir mitz sur dailymotion: https://dai.ly/x732c1y

une émission télé récente a stigmatisé les dérives de chirurgiens esthétiques qui osaient publier des photos avant après de certains de leurs patients non avertis avant publication, et sans leur accord!!
le conseil de l’ordre des médecins bataille contre cette publicité à peine déguisée;
Néanmoins un devoir d’information existe, et beaucoup de patients veulent se référer à des résultats tangibles pour se décider en pleine connaissance de ce qui est possible!
Il y a donc une limite mouvante entre les 2 conceptions, mais tout patient a droit au refus de la publication de ses images personnelles quand elles sont jugées inappropriées ou simplement non désirées comme exposition sur la toile!!
J’ai réalisé une petite interview  concernant ce problème délicat ou déontologie, désir de bien faire et montrer le possible, parfois sans trop de discernement ou d’humilité peut conduire à es conflits désastreux!
La règle est que le patient DOIT ETRE CONSULTE ET AVERTI avant toute publication, avec un consentement signé..
lien Daily motion= https://dai.ly/x732c1y

Chirurgie esthétique, Instagram et publicité

 

La publicité en chirurgie esthétique est interdite par le Conseil de l’Ordre national des médecins;  paradoxalement chaque médecin a aussi un désir d’informer ses patients  sur les opérations qu’ il connaît bien,  qu’il réussit le plus souvent;  par ailleurs beaucoup de patients demandent de voir les résultats d’un chirurgien esthétique,  afin de s’assurer de sa compétence professionnelle et de son habileté technique!

Placé devant ces deux pulsions extrêmement contradictoires,  certains chirurgiens esthétiques ont cru un moment possible d’utiliser les réseaux sociaux pour faciliter l’accès des patients à des informations réalistes, véridiques,  et démonstratives;

La publication de résultats sur Facebook ou Instagram s’est ainsi considérablement développée,  au grand dam  des surveillants  professionnels de ces réseaux sociaux au conseil de l’ordre,

 

 ce qui est interdit  au chirurgien

 il est interdit de promouvoir par publicité directe une qualité personnelle d’un chirurgien(par exemple dire je suis le meilleur dans tel ou tel domaine d’activité:)en montrant des résultats,  et de ne pas avoir une attitude scientifique,  c’est-à-dire de ne pas  publier des résultats avec des statistiques  crédibles  dans des revues scientifiques authentifiées, consultables par tous les collègues:

il est interdit au chirurgien de montrer des visages ou des corps opérés  dont l’aspect est reconnaissable par des patients qui viendraient à connaître les personnes  présentées,  ou bien que des proches pourrait reconnaître:  ceci brise l’anonymat réclamé des patients qui sont ainsi jetés en pâture à la contemplation de visiteurs, dans les sites racoleurs ou dans les applications de type Facebook et Instagram!

 

ce qui est possible au chirurgien

 

il est du devoir du chirurgien d’expliquer au cas par cas devant chaque patient ce qu’il peut faire , et surtout d’informer le patient des complications que celui-ci peut redouter à l’issue d’une opération, qui comporte  toujours un risque statistique d’évolution fâcheuse!

que faire pour que l’on ne reconnaisse pas les personnes sur les photos présentées?

Le principe est de flouter  les yeux,  de dissimuler le regard,  ou de ne montrer que des parties d’un visage ou d’un corps sans les signes particuliers permettant la reconnaissance par un tiers;

dans le formulaire du consentement mutuel que le patient et le chirurgien doivent signer et qui est leur contrat mutuel  d’action chirurgicale,  il est précisé que le patient doit accepter que ses photographies puissent être montrées dans le cadre de congrès médicaux à d’autres professionnels de la chirurgie,  ou dans un but d’information;  il est donc très important que ce petit chapitre soit signalé au patient pour qu’il puisse accepter ou refuser ses dispositions!

 

15 février 2019
débat chirurgie esthetique du 9 février 20196, btp

débat chirurgie esthetique du 9 février 20196, btp

pour ou contre la chirurgie esthétique, un débat sur Balance ton post!

La chirurgie esthétique en question? les contre ont gagné à 66%!

Passer à la télévision n’est pas une sinécure!

 

La terrible censure

Être invité à une émission de télévision est toujours une aventure;  le passage en direct offre un immense avantage: il n’y aura pas de censure sur le plateau   en tant que chirurgien esthétique on peut dire tout ce que l’on veut sans être coupé si ce n’est par l’animateur!

 

Le redoutable maquillage

Tout commence avec le redoutable maquillage,  aux mains d’une experte maquilleuse qui parfois en fait trop pour jeter de la poudre aux yeux  c’est un moment où il vaut mieux fermer les yeux et faire confiance à la professionnelle de l’apparence, Elle peut cacher un début de calvitie,  corriger les poches sous les yeux  et dissimuler les signes  d’un âge  qui nous trahit!

pour ou contre la chirurgie esthétique, un débat sur Balance ton post!

Les voisins du plateau

Dans la célèbre  émission de Cyril Hanouna(balance Ton Post),  je me suis retrouvé assis inconfortablement à côté de 3 transformés par la chirurgie esthétique et par  la médecine esthétique;  ils étaient très actifs, agités, volubiles  et même démonstratifs; plaidant pour leur paroisse;  l’un d’entre eux devenu le KEN français après de multiples opérations, mettait  en avant la possibilité pour lui de devenir ainsi célèbre grâce à toutes ces opérations de chirurgie: donc il était très satisfait, car cela l’avait mis en avant dans les médias!

J’ai essayé personnellement de rester sobre et donner le maximum de renseignements concernant les principes de la chirurgie esthétique, et ai insisté sur  la nécessité pour nous de savoir dire non (en expliquant pourquoi on disait non à une opération demandée.

 

La qualité de l’animateur

Il faut reconnaître à Cyril Hanouna un art consommé pour relancer atténuer ou calmer le jeu au cours d’une émission où les autres intervenants ont  tous leurs mots à dire, ce e avec un très grand bon sens notamment de la part de Bernard Laporte,  le patron du rugby Français , de quelques dames présentes  qui n’ont pas enfoncé le métier de chirurgien esthétique!

 

En pleine nuit

Cette émission s’est déroulée en direct entre 1h et 2h du matin,  et elle a été visible en replay pendant 8 jours seulement: en effet un happening est survenu sur le plateau avec une spectatrice  qui s’est soudain totalement dénudée et a couru tout autour du plateau, en insistant au départ sur sa réussite mammaire et sa ressemblance à une star américaine célèbre!!

C’est probablement pour cette raison du happening nu que l’émission a été supprimée des replay…

pour ou contre la chirurgie esthétique, un débat sur Balance ton post! 

 La télévision est-elle  à fuir par les professionnels de la chirurgie esthétique?

Certainement non,  car il faut bien informer les patients d’une façon sobre et élégante  sur les possibilités de notre profession,  tout en avertissant des risques potentiels;

on entend constamment parler dans les médias de  décès suspects sur table d’opération,  de chirurgiens  cowboys de la profession, agissant sans aucune qualification,  de scandales tel celui impliquant des prothèses mammaires délictueuses……

Il faut bien contrebalancer tout cela, car une des  vérités à transmettre concernant la chirurgie esthétique en France est qu’elle y est pratiquée avec un niveau général de qualité exceptionnelle!

C’est  un domaine extrêmement sérieux où 95 % des patients expriment une grande  satisfaction concernant le changement corporel qu’ils ont supporté pour diminuer leur complexe au quotidien.

 

Mais au cours de ce débat tardif dans la nuit, animé avec brio par un Cyril Hanouna en grande forme, j’ai pu défendre une image sympathique et éthique de ma profession, en soulignant la nécessaire invisibilité de l’acte chirurgical , et le souci de bien valider “l’indication opératoire”, c’est à dire de savoir refuser d’opérer!

Entouré d’extrêmistes de la demande de chirurgie esthétique, il a fallu l’humour des intervenants et leur bon sens pour faire comprendre que la chirurgie esthétique, c’est avant tout une chirurgie réparatrice des imperfections et injustices de la nature, dans une société en pleine exposition permanente d’elle même.

Des intervenants “extrêmistes” ont plaidé leurs désirs de devenir autre, en fait ce qu’il voulaient dans la profonseur de leur être intime: tel le KEN français, qui a ainsi gagné notoriété et gloire, ube jeune femme aux lèvres proéminentes et au nez fin, fière es son apparence  contestable du point de vue de la sobriété du look que nius aimons tous, et un jeune homme ravi de sa pénoplastie d’élargissement et de son visage délicatement ciselé ; mais les intervenants ont souligné que ces demandes-à priori exagérées- témoignaient de désir individuel qui n’est pas généralisable; j’ai défendu cette opinion que nous devions agir avec subtilité pour réparer les injustices ressenties de la nature, et non pas créer des faux individus éclatants , sortant de leur fragile équilibre instable.

Pour ou contre la chirurgie esthétique, un débat sur Balance ton post!

que vous pouvez revoir jisqu’au 17 février sur le lien suivant

, en démarrant à la minute 40 :

https://www.mycanal.fr/actualites/balance-ton-post-ca-continue-emission-du-09-fevr-2019/h/11028359_50013

nb: ce lien est devenu inaccessible , à mons de le réclamer à canal +!