Recherche et Actualités

Étiquette : fanons

1 août 2022

le botox est efficace pour traiter les plis du cou ou fanons

Le Botox peut améliorer les plis du cou appelés Fanons ou cordes platysmales

Les cordes qui apparaissent au niveau du cou chez certaines patientes parfois dès la quarantaine sont liées à l’ Hyper contraction des muscle platysmas: C’est ce que nous avons montré avec Patrick Knipper par des études électromyographiques il y a une dizaine d’années.

Pourquoi apparaissent des cordes platysmales ?

Cette hyper contraction musculaire répond au changement des courbes vertébrales, car il existe une déformation liée à la posture : Avec les années qui passent, la tête part en avant, la courbure cervicale augmente avec parfois des signes d’arthrose et des douleurs.
En avant des vertèbres on retrouve la trachée, l’œsophage et les vaisseaux du cou; le seul élément qui permet de maintenir la tête en bonne position érigée est alors représenté par la tension des muscle platysmas ou peauciers du cou, qui sont aussi les muscles de la grimace: On les observe parfaitement au moment de la grimace en contractant les coins de la lèvre vers le bas.

Y a-t-il des solutions chirurgicales ?

Il y a eu beaucoup de tentatives chirurgicales pour améliorer cette hyper contraction des muscles platysmas. Ces opérations s’inscrivent en général dans le cadre d’un lifting cervico-facial : le chirurgien prend alors soin de sectionner complètement les muscle platysmas. Mais il s’agit d’une opération relativement compliquée et lourde, pour laquelle les patients sont assez réticents au moins dans leur jeune âge.

Qu’apportent les injections de botox dans les muscles platysmas ?

L’expérience du Botox en injections intramusculaires strictes depuis une vingtaine d’années se révèle très positive, quand il s’agit de traiter avec légèreté et par piqûres simplement ces cordes disgracieuses ; malheureusement il faut répéter ce traitement plusieurs fois car la réaction au botox et variable d’un patient à l’autre.
Par ailleurs, les injections de Botox n’améliorent absolument pas les surplus graisseux du cou et des bajoues ; seule une liposuccion ciblée permet de réaliser l’ablation des amas graisseux non désirés.

Mon protocole particulier d’injections de botox au niveau du cou

Dans mon expérience personnelle j’utilise un protocole spécial pour traiter les cordes platysmales par injection de botox : Je réalise deux séries d’injection à un mois d’intervalle, ce qui permet de moduler la dose nécessaire au traitement, de renforcer la première injection si elle est insuffisante ou partiellement insuffisante, afin d’entraîner une mise au repos parfaite des muscles platysmas. Comment on peut le voir sur les photos avant après, le résultat n’est pas absolument parfait mais l’amélioration est considérable et entraîne en général une grande satisfaction chez les patients concernés, avec une disparition quasi complète du complexe.

Nous sommes encore dans l’attente de traitement plus sophistiqué et chirurgicaux qui serait à la fois extrêmement simple mais aussi très efficace ;

En attendant le recours aux injections de Botox répétées au niveau des cordes platysmales représente un choix raisonnable mais non dénué de risque : Il faut en effet savoir piquer dans le muscle en pleine épaisseur, sans pénétrer une des nombreuses veines présentes au niveau du cou, afin d’éviter un embol de botox dans la circulation générale.

Mais fait avec précaution, ce traitement par injection de Botox au niveau du cou se révèle très satisfaisant et pouvant être répété autant de fois qu’il est nécessaire, avec le seul petit risque de créer des hématomes limités en surface au moment de l’injection sous-cutanée.
de l’injection sous-cutanée.

24 août 2018
art chirurgie esthétique
déformation du cou avec l'âge

plis du cou et cordes platysmales

plis du cou ou cordes platysmales

par le docteur vladimir mitz, chirurgien esthétique à paris

Lorsque le cou vieillit, en plus de l’excédent de peau,  des fanons verticaux ou  cordes apparaissent: formant des plis du cou disgracieux, des cordes  verticales surviennent: ces signes de vieillissement , plis du cou ou cordes platysmales, sont difficiles à traiter: malgré un lifting cervicofacial bien fait, les cordes platysmales peuvent récidiver!

Les plis du cou ou cordes platysmales témoignent d’une dégradation des vertèbres et de la colonne cervicale qui perd de sa rectitude, et se courbe; En réaction les muscles du cou se contractent;En arrière du cou, on ne voit rien; mais au devant apparaissent des cordes ou fanons, sous forme de plis disgracieux, parfois enrobés de tissus gras, pouvant former un cou de dindon; Ces déformations agacent les patients qui voient ainsi des signes génétiques parfois apparaitre, et des déformations difficiles à accepter.

Elles sont nommées cordes platysmales parce qu’elles sont constituées par les fibres musculaires du peaucier du cou, ou muscle PLATYSMA; c’est le muscle de la grimace, qui attire les coins de la bouche vers le bas, lors de la grimace;

De plus, de la graisse accumulée localement peut venir accentuer la déformation, créant alors un aspect très disgracieux en poche graisseuse flasque et tremblotante, que les petit enfants secouent en se moquant des personnes qui e, sont affublées!

En 1995, j’avais l’intuition que les plis du cou n’étaient pas liées à un simple relâchement musculaire, mais plutôt à une hypercontraction!

C’est ce que mon élève et billant assistant P.KNIPPER  a démontré par des électromyogrammes; du coup, nous avons associé un traitement par botox de ces cordes, avec un protocole particulier, et avec succès!

Un article récent dans la prestigieuse revue PRS américaine dit la même chose sans nous citer!!

je signale nos travaux pour les lecteurs curieux et friands de la prééminence tricolore…


KNIPPER P., MITZ V., LEMERLE J.P.L. – Cervicoplastie expérimentale: correction de l’angle cervico-mentonnier par la suspension postéro-supérieure de l’os hyoïde. Etude sur vingt pièces de dissection anatomique. – Ann. Chir. Plast. Esthét., 1996, 41, n° 6.


Is it necessary to suture the platysma muscles on the midline to improve the cervical profile? An anatomic study using 20 cadavers.

Knipper P, Mitz V, Maladry D, Saad G.Ann Plast Surg. 1997 Dec;39(6):566-72.

*vous pouvez aussi vous référer, à propos des plis du cou et des cordes platysmalesn aux articles contenus dans mon google  site dédié:https://sites.google.com/site/neckliftvladimirmitzcom/

le beau cou , dessin V.MITZ

le platysma du cou, dessin par vladimir mitz